HISTOIRE COMIQUE DE FRANCION, Charles SorelFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La sagesse libertine

Ce qui brille avec éclat dans Francion, c'est la distance, l'ironie et le jeu burlesque qui consistent à tourner en dérision les références héroïques caractéristiques des récits épiques et amoureux. Les combats seront des duels sexuels, les lances des sexes masculins, les grandes actions des facéties venues tout droit des fabliaux et des contes gaillards. Le début du premier livre représente, à cet égard, une belle enseigne : Sorel choisit son cadre épique dans la tradition. Mais, loin d'évoquer « l'aurore aux doigts de rose », il plante son décor derrière « les voiles de la nuit [couvrant] tout l'horizon », produisant un premier décalage ironique. Et très vite, il passe au burlesque, puis au quotidien, en introduisant, dans un cadre vaguement médiéval, un personnage de concierge gagné par le détail curieux et amusant : le vieillard Valentin, « un vieux singe fâché », sort mystérieusement, en robe de chambre et en bonnet. On le voit se plonger nu dans l'eau, se laver le sexe « plus ridé qu'un sifflet à caille », enfin déclarer qu'il doit maintenant s'acquitter des devoirs de son mariage. D'emblée, la magie et les mystères que doivent contenir les récits romanesques semblent saisis par le ridicule des choses matérielles.

Francion révèle alors la France gauloise. À ceci près que la gauloiserie a deux versants : un versant « réaliste » et un versant philosophique, comme aux plus beaux temps du roman rabelaisien. D'une part, en parcourant le monde des campagnes et surtout des villes, le héros observe des « cas » juridiques et sociaux, qui permettent de peindre le monde comme il va. D'autre part, la fiction s'organise autour de deux objets symboliques féminins : Laurette et Nays. Laurette, dans la première partie, figure l'aspiration au souverain plaisir des sens, libre, joyeux, et tout entier consacré à la réalisation des forces vitales. Mais le plaisir ne suffit pas. Il faut aussi du désir, de l'imagination, et le pouvoir du songe. C' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire et d'esthétique du théâtre à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian BIET, « HISTOIRE COMIQUE DE FRANCION, Charles Sorel - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-comique-de-francion/