TAYLOR HENRY (1885-1951)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Britannique Henry Taylor fut le meilleur nageur de demi-fond de son temps : il remporta notamment trois médailles d'or aux jeux Olympiques de Londres en 1908 et fut le premier champion à établir des records du monde reconnus comme tels sur 400 mètres, 880 yards (800 mètres) et 1 500 mètres nage libre.

Henry Taylor

Photographie : Henry Taylor

Photographie

Le Britannique Henry Taylor, félicité ici par un officiel, fut une des vedettes des jeux Olympiques de Londres, en 1908 : il participa à trois épreuves de natation et les remporta toutes. 

Crédits : D.R.

Afficher

Henry Taylor est né le 17 mars 1885 à Oldham (Lancashire), dans une famille pauvre. Orphelin très tôt, il est élevé par son frère aîné et, très jeune, il doit travailler dur dans une filature de coton, usant son enfance sur les métiers à tisser. Le garçonnet se prend de passion pour la natation ; dès l'âge de neuf ans, il met à profit ses rares moments libres – la pause repas de midi et du soir – pour s'entraîner, dans le canal ou dans les bains publics de Chadderton. Adolescent, il intègre le Chadderton Swimming Club, ce qui lui permet de se préparer de manière plus efficace et de réaliser de belles performances. Ainsi, en 1906, il se voit sélectionné pour participer aux « Jeux intercalaires » d'Athènes, où il remporte le mile, se classe deuxième du 400 mètres et, avec l'équipe de Grande-Bretagne, troisième du relais 4 fois 250 mètres. La même année, il établit le premier record du monde reconnu sur 880 yards : 11 min 25,4 s, une performance qui ne sera pas améliorée avant 1920.

En 1908, à vingt-trois ans, Henry Taylor se trouve au meilleur de sa forme et se montre le plus brillant des nageurs aux jeux Olympiques de Londres. Dans la piscine de 100 mètres installée sur le stade de Shepherd's Bush, il dispute trois épreuves de nage libre en dix jours et les remporte toutes. Le 16 juillet, il gagne le 400 mètres en établissant le premier record du monde sur la distance (5 min 36,8 s) : il devance nettement l'Australien Frank Beaurepaire (5 min 44,2 s) et le redoutable Autrichien Otto Scheff (5 min 46 s), vainqueur de cette épreuve aux « Jeux intercalaires » de 1906. Le 24, il réalise un grand exploit lors du relais 4 fois 200 mètres : quand il s'élance, la Hongrie possède une belle avance et le célèbre [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« TAYLOR HENRY - (1885-1951) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-taylor/