CONSCIENCE HENRI (1812-1883)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain flamand. Épris de son pays, Conscience résolut d'écrire en une langue que la bourgeoisie francophone de l'époque considérait comme un patois destiné au vulgaire. Le romantisme nationaliste lui inspira Le Lion de Flandre (De Leeuw van Vlaanderen, 1838), récit épique de la révolte des municipalités flamandes contre la France et de leur victoire à la bataille des Éperons d'or (1302). Ce roman, qui inaugurait le renouveau des lettres flamandes en Belgique, situait en même temps son auteur parmi les maîtres du roman historique en vogue dans le courant romantique européen. Jacob van Artevelde (1849) ainsi que Les Vilains de Flandre (De Kerels van Vlaanderen, 1871) confirmèrent ce talent.

Ce ne fut cependant pas la seule veine exploitée par Conscience. Certains aspects de la vie urbaine et surtout de la vie champêtre lui ont inspiré nombre de nouvelles et de romans. Ils se caractérisent par un réalisme qu'on pourrait qualifier d'idyllique, par un moralisme un peu appuyé et une tendance à la sentimentalité. On peut citer : Les Souffrances d'une mère (Wat een moeder lijden kan, 1844), Siska van Roosemael (1844), Baas Gansendonck (1850), Houten Clara (1850), Le Gentilhomme pauvre (De arme edelman, 1851), ainsi que les idylles villageoises — Blinde Rosa (1850), Le Conscrit (De Loteling, 1850), Rikke-tikke-tak (publié d'abord en feuilleton, 1845 ; puis en livre, 1851). On lui doit également un récit d'aventures, Le Pays de l'or (Het goudland, 1862).

Très lu dans son pays, le plus traduit des romanciers flamands, Conscience publiait en 1881 son centième ouvrage.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CONSCIENCE HENRI (1812-1883)  » est également traité dans :

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Paul GELLINGS
  •  • 6 851 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une période hybride »  : […] Historiquement, il est impératif de savoir que la Flandre s'émancipe en 1830 de la tutelle du Nord. Dans le domaine littéraire, le xix e  siècle se caractérise par un mélange de romantisme et de réalisme. Ainsi, les premiers poèmes de Nicolaas Beets (1814-1903) portent-ils encore la marque du romantisme, tandis que sa prose ultérieure, comme la Camera Obscura (1839), brosse un tableau réaliste de […] Lire la suite

Les derniers événements

9-26 septembre 1996 • France • Unanimité contre les propos de Jean-Marie Le Pen sur l'inégalité des races.

unanimes au sein de la classe politique. Le 10, Henri Emmanuelli, ancien premier secrétaire du Parti socialiste (P.S.), demande l'« interdiction » du F.N. Le 13, en voyage en Pologne où il a visité le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, le président Chirac appelle à « rejeter [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« CONSCIENCE HENRI - (1812-1883) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-conscience/