MASTENBROEK HENDRIKA (1919-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nageuse néerlandaise Hendrika Mastenbroek fut la première femme à gagner quatre médailles au cours d'une même édition des jeux Olympiques, en l'occurrence à Berlin en 1936.

Née le 26 février 1919 à Rotterdam, Hendrika (surnommée « Rie ») Mastenbroek brille sur toutes les distances, en nage libre et en nage sur le dos : pour les longues distances, elle s'entraîne dans les canaux de sa ville natale ; pour le sprint, elle se prépare dans les piscines couvertes, où elle suit les conseils de Mme Marie Braun (championne olympique en 1928), qui forme une équipe de natation féminine redoutable aux Pays-Bas. En 1934, à quinze ans et demi, elle dispute quatre courses lors des Championnats d'Europe de Magdebourg et obtient quatre médailles (dont trois en or). Sa principale rivale est sa compatriote « Willie » den Ouden (seize ans) : dans le 400 mètres, les deux jeunes femmes sont classées dans le même temps (5 min 27,4 s), mais « Willie » den Ouden renonce à disputer le barrage et « Rie » Mastenbroek se voit sacrée championne d'Europe. À Magdebourg, « Rie » Mastenbroek remporte également le 100 mètres dos, le relais 4 fois 100 mètres et obtient la médaille d'argent dans le 100 mètres, devancée par « Willie » den Ouden.

À l'occasion des jeux Olympiques de Berlin, en 1936, son programme s'avère tout aussi copieux. Elle gagne d'abord le 100 mètres nage libre, grâce à un rush final tout en puissance qui lui permet de devancer l'Argentine Jeanette Campbell. Trois jours plus tard, elle connaît une désillusion : alors qu'elle détient le record du monde du 100 mètres dos (1 min 15,8 s), elle doit se contenter de la médaille d'argent dans cette épreuve, vaincue par sa compatriote Dina Senff (seize ans) et par la fatigue (elle a disputé le matin une série qualificative pour le 400 mètres). Le lendemain, dans le relais 4 fois 100 mètres, l'équipe des Pays-Bas semble en difficulté, mais « Willie » den Ouden réalise un joli parcours et revient sur les Allemandes, puis « Rie » Mastenbroek s'emploie p [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« MASTENBROEK HENDRIKA - (1919-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrika-mastenbroek/