Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

YSELIN HEINRICH (actif de 1478 à 1513)

Le sculpteur sur bois Heinrich Yselin est probablement originaire de Ravensburg en Souabe ; il est mentionné, pour la première fois, en 1478 à Constance, où il acquiert le titre de bourgeois en 1481 ; il devient membre du Grand Conseil, puis du Petit Conseil (1511) de la ville, où il mourra. Yselin épouse la fille du menuisier Simon Haider qui avait eu pour mission de mener à bon terme les travaux de sculpture des stalles de la cathédrale de Constance, entrepris par Nicolas Gerhaert de Leyde et abandonnés par lui en 1467. Il ne fait guère de doute qu'Yselin ait collaboré à cet ouvrage et à celui des vantaux du portail occidental, ainsi qu'à l'exécution, en 1490, des stalles de l'abbatiale de Weingarten près de Ravensburg. On lui doit douze bustes : ceux de l'empereur Frédéric III, de l'abbé Caspar Schiegg, du maître d'œuvre et de ses compagnons, de quatre prophètes et des quatre évangélistes. Les bustes des stalles de l'église de Sankt Katherinenthal, pour laquelle Yselin travailla, leur sont manifestement apparentés : le musée de Frauenfeld en possède huit. En 1493, Heinrich Yselin collabore avec Hans Haider, fils de Simon, à l'exécution des stalles de l'église Saint-Gall de Bregenz, puis travaille avec lui à un retable daté de 1506-1509.

L'art de Heinrich Yselin est caractérisé par une expressivité vive et spontanée qui n'est pas étrangère aux modèles fournis par Nicolas Gerhaert à Constance.

— Victor BEYER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : conservateur en chef du département des Sculptures au musée du Louvre

Classification

Pour citer cet article

Victor BEYER. YSELIN HEINRICH (actif de 1478 à 1513) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi