Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

KEITEL HARVEY (1939- )

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Né le 13 mai 1939 à Brooklyn, Harvey Keitel sert chez les marines, puis étudie l'art dramatique avec l'Actors Studio. En 1968, il fait ses débuts sur les écrans dans Who's That KnockingatMyDoor ?, premier long-métrage de Martin Scorsese. Les deux hommes travailleront ensuite ensemble sur un certain nombre de films marquants, tels que Mean Streets (1973), Alice n'est plus ici (Alice Doesn't Live HereAnymore, 1974) et Taxi Driver (1976). L'acteur retrouvera Scorsese dans La Dernière Tentation du Christ (The Last Tentation of Christ, 1988). Réputé pour son accent de Brooklyn et pour l'intensité de ses performances, Harvey Keitel joue aussi bien des premiers rôles que des rôles secondaires dans des productions comme Les Duellistes (The Duellists, 1977) de Ridley Scott, d'après Conrad, Blue Collar (1978) de Paul Schrader Bugsy (1991), où son interprétation de Mickey Cohen lui vaut une nomination aux oscars, Thelma et Louise(1991), ReservoirDogs (1991) de Quentin Tarantino, Bad Lieutenant (1992) d'Abel Ferrara, La Leçon de piano(The Piano, 1993) de Jane Campion, Le Regard d'Ulysse (1995) de Theo Angelopoulos, Smoke de Wayne Wang et Paul Auster (1995). Parmi ses films plus récents, citons Pulp Fiction (1994), où il retrouve Tarantino, Dragon rouge (Red Dragon, 2002), ainsi que deux films de Wes Anderson, MoonriseKingdom (2012) et Grand Budapest Hotel(2014).

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. KEITEL HARVEY (1939- ) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 04/06/2014