MONRO HAROLD (1879-1932)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Bruxelles où s'écoula son enfance, Harold Monro a joué un rôle important dans la vie littéraire de Londres, non seulement avec sa très célèbre Poetry Bookshop, Librairie des poètes, point de ralliement pour les poètes, et même d'hébergement, lorsque leurs escarcelles étaient vides. On y lisait et discutait de poésie ; Yeats, de La Mare, Rupert Brooke, T. S. Eliot, Ezra Pound, Edith Sitwell, Roy Campbell, Robert Graves et bien d'autres vinrent y lire leurs œuvres. Il a été aussi rédacteur et éditeur de The Poetry Review (1912), Poetry and Drama (1913-1914) et The Chapbook (1919-1925). Son goût poétique était large : il publia Georgian Poetry et Des imagistes. Il était lui-même un poète non négligeable.

—  Louis BONNEROT

Écrit par :

  • : professeur honoraire à la Faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Autres références

«  MONRO HAROLD (1879-1932)  » est également traité dans :

GEORGIENS POÈTES

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 2 383 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Naissance et définition »  : […] Le mouvement naquit à l'instigation d'un amateur, Edward Marsh (1872-1953) – plus tard sir Edward –, admirateur de Rupert Brooke (1887-1915), jeune poète qui s'était déjà acquis une réputation à l'université de Cambridge, et qui devait devenir célèbre, après sa mort dans l'île de Skyros, où il servait dans le corps expéditionnaire britannique du Proche-Orient. Marsh et Brooke conçurent l'idée d'u […] Lire la suite

Pour citer l’article

Louis BONNEROT, « MONRO HAROLD - (1879-1932) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-monro/