KRÁSA HANS (1899-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur tchèque Hans Krása naît à Prague le 30 novembre 1899 d'un père tchèque (avocat) et d'une mère germanophone d'origine juive. Troisième des cinq enfants de cette famille aisée de l'intelligentsia pragoise, il manifeste des dons musicaux exceptionnels, tout comme sa sœur Marie (Mitzi), qui fera une carrière de pianiste. Dès l'âge de six ans, il suit les cours de l'école de piano Theresia-Wallerstein. Pour ses dix ans, son père lui achète un violon signé Amati et lui fait prendre des cours auprès de Frankenbusch, le Konzertmeister du Deutsches Landstheater. Il s'essaie en même temps à la composition, sous l'influence tout d'abord de Mendelssohn, de Schumann et de Liszt. Ensuite, Krása découvre Mahler et les premières partitions de Schönberg, se passionne pour la littérature française – Pascal, Stendhal, Verlaine – puis pour les romans de Dostoïevski. Aussitôt ses études secondaires terminées, il s'inscrit à l'académie allemande, où il suit les cours du compositeur et chef d'orchestre Alexander von Zemlinsky, qui devient son mentor. Il présente au jury du concours de sortie les Quatre Chants avec orchestre op. 1 d'après les Chants de la potence de Christian Morgenstern (créés à Prague, le 21 mai 1921, sous la direction de Zemlinsky). Devenu un compositeur en vue, il part en tournée à l'étranger, en particulier en France, où il remporte un vif succès, d'abord avec Marche et Pastorale extraites de sa Symphonie (24 avril 1923), puis, surtout, avec son Quatuor à cordes, applaudi par la critique, Roland-Manuel écrivant à son propos : « Son univers magique est entièrement dominé par l'esprit de la poésie ironique, qui tourne parfois en ridicule son propre pouvoir de fascination. » Émile Vuillermoz n'hésite pas à ranger son auteur parmi les jeunes maîtres du temps, Schönberg, Webern et Bartók. Sa renommée internationale atteint son apogée avec la création de la version intégrale de sa Symphonie (festival 1926 de la Société inte [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre-É. BARBIER, « KRÁSA HANS - (1899-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-krasa/