HAACKE HANS (1936- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste allemand vivant depuis 1965 à New York, Hans Haacke (né en 1936 à Cologne) occupe dans l'art contemporain une position en marge de toute catégorie, même si sa démarche peut s'apparenter par certains aspects à l'art conceptuel. Considéré comme un artiste politique, terminologie qu'il faut prendre dans un sens large, le travail de Hans Haacke, souvent rejeté en fonction de son contenu polémique, s'est développé à partir du postulat radical que l'art a une fonction sociale, donc implicitement politique et idéologique. Débutant en 1960 comme peintre abstrait dans un contexte privilégiant un art formaliste, sans contenu, Hans Haacke va chercher à réinsérer l'art dans un contexte social, à lui redonner un sens, considérant que l'art est un microcosme qui n'est pas sans lien avec l'économique, le politique, l'historique, etc. ; il va utiliser le terrain artistique pour effacer, entre autres, le malentendu provoqué par l'art politique, séquelle du réalisme socialiste.

Très vite Haacke s'éloigne de la peinture et conçoit des objets, proches formellement du minimalisme, mais qui tentent déjà de mettre en évidence des phénomènes interrelationnels pour provoquer une prise de conscience chez le spectateur : par exemple Weather Box (1963), une boîte en plastique remplie d'eau distillée et soumise à des conditions atmosphériques variables. Une telle expérience va l'amener à s'intéresser plus précisément au monde animal et biologique, et donc à l'homme : à son environnement et aux facteurs d'évolution et de changement de celui-ci. Moma Poll, travail présenté au musée d'Art moderne de New York en 1970, consistait en deux urnes de scrutin automatiques qui amenaient les visiteurs à répondre par oui ou par non à une question d'ordre politique.

Dès cette période, la démarche de Haacke, qui progressivement abandonne les objets au profit d'installations constituées de documents photographiques et de textes, n'est pas sans susciter des réactions de la part des institutions qui parfois refusent ses projets, arguant du fait qu'un tel travail ne concerne pas un musée. Ainsi le Guggenh [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : conservateur à l'A.R.C., musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  HAACKE HANS (1936- )  » est également traité dans :

LAND ART

  • Écrit par 
  • Gilles A. TIBERGHIEN
  •  • 3 685 mots

Dans le chapitre « Le corps mis en jeu, le processus »  : […] Au début des années 1960, on assiste à un décloisonnement des arts. Les Happenings d'Allan Kaprow et les Events de Fluxus redistribuent les lignes de partage entre spectateurs et acteurs, produisant ainsi de nouveaux espaces artistiques et sollicitant la collaboration des arts de la scène et du spectacle vivant aussi bien que de la musique ou des arts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/land-art/#i_92859

Pour citer l’article

Béatrice PARENT, « HAACKE HANS (1936- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-haacke/