KLEMM GUSTAV FRIEDRICH (1802-1867)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Directeur de la librairie royale de Dresde, Klemm rassembla une documentation considérable sur les coutumes observées à travers les siècles dans les sociétés les plus diverses sous le titre : Histoire générale de la culture humaine (Allgemeine Kulturgeschichte der Menschheit, 1843-1852). Le mérite de ce pionnier de l'ethnologie, fort apprécié par Tylor, fut notamment d'apporter une première définition de la culture. Celle-ci recouvrait déjà pour lui « les coutumes, l'information, l'artisanat, les faits de la vie privée et publique en temps de paix et en temps de guerre, la religion, la science et l'art ».

Évolutionniste, Klemm distinguait trois stades par lesquels devaient passer les sociétés : sauvagerie, soumission, liberté. À cette théorie, il associait l'idée caractéristique d'une division de l'humanité en races actives et passives. Les races passives, pensait-il, ne font que transmettre un héritage ou imiter des mœurs étrangères, tandis que les races actives ont l'esprit conquérant et sont responsables de toutes les innovations culturelles.

—  Claude LEFORT

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  KLEMM GUSTAV FRIEDRICH (1802-1867)  » est également traité dans :

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 775 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origines et premières ébauches »  : […] Les principes fondamentaux de l'évolutionnisme culturel et social se situent au confluent de plusieurs courants d'idées émanant eux-mêmes de diverses observations. C'est, d'abord, la comparaison entre divers types de civilisations qui a pu suggérer l'idée que les uns représentaient des formes arriérées et les autres des formes avancées de la société. Ces comparaisons pouvaient être faites entre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolutionnisme-culturel-et-social/#i_15452

Pour citer l’article

Claude LEFORT, « KLEMM GUSTAV FRIEDRICH - (1802-1867) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-friedrich-klemm/