IAGODA GUENRIKH GRIGORIEVITCH (1891-1938)

Commissaire du peuple à l'Intérieur de 1934 à 1936, Iagoda est l'un des principaux artisans du déclenchement des grandes purges des années trente. Fils d'artisan, il travaille dans un bureau de statistiques et adhère au P.O.S.D.R. (Parti ouvrier et social-démocrate russe), à Nijni-Novgorod en 1907. Arrêté et exilé en 1911, mobilisé en 1915, il entre en 1917 dans l'organisation militaire bolchevique. Après avoir travaillé à l'Inspection militaire supérieure et au commissariat du peuple au Commerce extérieur, il entre en 1922 à la direction de la Tcheka et devient en 1924 vice-président de la Guépéou. Il connaît une rapide ascension grâce à Staline dont il est l'exécutant fidèle. Candidat au comité central en 1930, titulaire en 1934, il est nommé la même année commissaire du peuple à l'Intérieur (N.K.V.D.). Après le premier grand procès de Moscou (août 1936) qu'il a organisé, il est remplacé par Iejov et affecté à la tête du commissariat aux Postes. Arrêté en 1937, il figure parmi les accusés du deuxième grand procès de Moscou, est condamné à mort et exécuté en février 1938.

—  Georges HAUPT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : sous-directeur d'études à l'École pratique des hautes études

Classification

Pour citer l’article

Georges HAUPT, « IAGODA GUENRIKH GRIGORIEVITCH - (1891-1938) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guenrikh-grigorievitch-iagoda/