GROCK ADRIEN WETTACH dit (1880-1959)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en Suisse, dans une famille d'horlogers, Adrien Wettach fut d'abord acrobate amateur. Après avoir débuté en Hongrie, il devint le partenaire d'un clown nommé Brick et prit son nom de scène : Grock. Lorsque Brick se maria, Grock rejoignit le célèbre Antonet. En passant de la piste à la scène, à Berlin, ils essuyèrent d'abord des échecs, puis, maîtrisant leur technique, ils obtinrent un engagement à Londres en 1911. Deux ans plus tard, Grock met au point un numéro avec lequel il fera rire le monde entier et qu'il conservera jusqu'à la fin de sa carrière. Son héros est un nigaud qui, placé au milieu d'instruments de musique, cherche les cordes de son violon alors qu'il tient celui-ci du mauvais côté et s'efforce de s'asseoir plus près du piano en tirant ce dernier plutôt que le tabouret et ponctuant ses découvertes du célèbre : « sans blââgue ! ». Assimilé à la catégorie des clowns musicaux, Grock était aussi excellent acrobate ; son art, plus proche par ailleurs du music-hall, tendit vers une certaine forme d'universalité. En 1924, il quitta l'Angleterre et passa sur le continent. Il fit ses adieux à la scène, à Hambourg, en 1954.

Grock écrivit plusieurs livres parmi lesquels figure son autobiographie, Ma Vie de clown (Die Memoiren des Königs der Clowns, 1956).

—  Michèle GRANDIN

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GROCK ADRIEN WETTACH dit (1880-1959)  » est également traité dans :

CLOWN

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 713 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La parole et les fausses notes »  : […] Le cirque, spectacle visuel, dispense de discours. Auriol n'a rien à exprimer, il soliloque et reprend haleine. Du reste, les autorités interdisent en piste, hormis les pantomimes équestres, tout dialogue qui puisse de près ou de loin rappeler le drame et la comédie dont seuls les grands théâtres ont l'exclusivité. Le clown n'est pas un personnage de comédie ; c'est un costume. L'art clownesque n […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michèle GRANDIN, « GROCK ADRIEN WETTACH dit (1880-1959) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grock/