ROJAS GONZALO (1917-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le poète chilien Gonzalo Rojas a fait partie des figures littéraires les plus influentes d'Amérique latine. Il est connu pour ses poèmes lyriques célébrant les femmes et les victimes du coup d'État militaire de 1973 qui amena au pouvoir Augusto Pinochet.

Gonzalo Rojas naît le 20 décembre 1917 à Lebu, au Chili, dans une famille de mineurs. Il étudie la littérature et le droit à l'institut pédagogique de l'université du Chili. De 1938 à 1941, il fait partie du groupe surréaliste chilien Mandragore, dont l'influence est très sensible dans le premier recueil de poésie, La Miseria del hombre (La Misère de l'homme), qu'il publie en 1948. Il se rapproche par la suite de Vicente Huidobro et de Pablo Neruda. Dans les années 1950, Rojas anime un cours de littérature chilienne et de théorie de la littérature à l'université de Concepción, dont il dirige le département d'espagnol. En 1958, il organise le Congrès des écrivains dans cette même ville, qui rassemble l'élite de la littérature sud-américaine. De 1970 à 1971, il mène des missions diplomatiques, en tant que conseiller culturel du gouvernement Allende en Chine, puis chargé d'affaires à l'ambassade de Cuba. En 1973, le coup d'État militaire d'Augusto Pinochet le contraint à l'exil. Il enseigne alors dans diverses universités d'Allemagne de l'Est, du Venezuela et des États-Unis, avant de rentrer au Chili et de s'établir à Chillán en 1995.

Parmi ses recueils de poésie figurent notamment Contra la muerte (1964, « Contre la mort »), Oscuro (1976, « Sombre »), Del relámpago (1981, « De l'éclair ») et Esquizotexto y otros poemas (1987, « Schizotexte et autres poèmes »). Lauréat de nombreuses récompenses, il reçoit notamment le prix national de littérature du Chili et le prix espagnol de poésie ibéro-américaine de la reine Sophie en 1992, ainsi que le prix Cervantès, la plus haute distinction littéraire espagnole, en 2003. Gonzalo Rojas s'éteint le 25 avril 2011 à Santiago du Chili.

—  Barbara A. SCHREIBER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Barbara A. SCHREIBER, « ROJAS GONZALO - (1917-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonzalo-rojas/