GESTION FINANCIÈREComptabilité de gestion

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La comptabilité de gestion est l'information comptable destinée aux managers. Elle n'a pas vocation à être publiée, contrairement à la comptabilité générale, destinée à toutes les parties intéressées par la performance économique d'une entreprise ou d'une organisation. On substitue aujourd'hui, de plus en plus fréquemment, l'appellation de comptabilité financière à celle de comptabilité générale, pour signifier qu'il s'agit d'une production comptable destinée aux marchés financiers, et donc organisée pour répondre à leurs préoccupations majeures. La comptabilité financière est normalisée. La comptabilité de gestion, elle, n'est pas destinée à être normalisée car elle est propre à chaque entreprise et conçue pour répondre aux besoins des managers. Mais elle repose sur des principes communs, que chacun va adapter à sa propre organisation, à sa propre activité.

Si la comptabilité financière est encadrée par une normalisation forte, elle repose à l'inverse sur une modélisation minimale : il est impossible à la fois de disposer d'un modèle unique de présentation des informations comptables et de le détailler ensuite pour rester fidèle aux caractéristiques de l'entreprise à laquelle on applique ce modèle. La comptabilité financière a donc choisi d'ignorer le modèle économique propre à l'activité de l'entreprise qu'elle décrit, pour s'organiser sur un modèle patrimonial passe-partout, qui fait de la situation nette la différence entre actifs et dettes. À l'inverse, peu normalisée, la comptabilité de gestion se doit d'épouser le modèle économique de l'entreprise, faute de quoi elle n'apportera pas au management l'information spécifique qu'il en attend.

Sa finalité restant de satisfaire les besoins des managers en informations comptables, il n'est possible de la présenter qu'en prenant appui sur une typologie de ces besoins. L'économiste américain Herbert Simon (distingué par le prix Nobel d'économie en 1978), avait, au terme d'une enquête dans les grandes entreprises américaines des années 1950, conclu que les managers se servent des données comptables pour répondre à trois questions : où en sommes-nous ? Quels sont les points qui posent problème ? Quelles solutions sont possibles et avec quels effets prévisibles ?

Faire le point, identifier les dérives et trouver des solutions sont le quotidien du manager, l'essence même de sa fonction. Pour autant, ces questions ne se posent pas dans les mêmes termes si elles mettent en cause des choix ponctuels sans effet rémanent ou si elles touchent à des questions stratégiques. Ce qui amène à enrichir la typologie proposée par Simon.

La comptabilité de gestion repose sur une modélisation des consommations de ressources, elle constitue ainsi un ensemble d'informations utiles aux managers.

Comment modéliser la consommation des ressources d'une organisation ?

À quoi un manager s'intéresse-t-il et quelles informations la comptabilité de gestion doit-elle lui fournir ? La question est complexe car les besoins des managers sont multiples et ils changent. Certains sont récurrents, comme la connaissance du résultat mensuel d'un produit, d'autres sont ponctuels ou exceptionnels, comme le suivi des coûts d'un projet. Des questions multiples surgissent : d'où provient notre marge nette ? Le nouveau modèle en cours de développement sera-t-il profitable ? Nos frais d'entretien sont-ils trop élevés ? Aurions-nous intérêt à sous-traiter le tricotage de nos pulls ? Quel impact aura cette modification technique de notre aspirateur industriel sur son coût d'utilisation ? Quels sont les clients les plus profitables ? Que se passera-t-il si notre activité chute de 4 p. 100 ? À partir de quel taux de fréquentation cette ligne de bus équilibre-t-elle ses comptes ?

Les questions portent sur les charges par nature, sur les coûts des entités et des produits, mais aussi sur leurs sensibilités, sur leurs comportements. Il faut donc réunir une large information et rendre compte fidèlement du fonctionnement de l'entreprise.

La comptabilité de gestion s'appuie sur un modèle simple : les produits de l'entreprise sont issus de ses processus, lesquels sont formés d'activités élémentaires exercées dans des entités, qui consomment des ressources connues par nature. Cette représentation part des ressources consommées pour aller vers les produits. Elle doit être appréciée sous deux aspects : sa validité technique (le coût finalement obtenu est-il fiable ?) et la pertinence du signal qu'e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : professeur de sciences de gestion à l'université de Paris-Dauphine

Classification

Autres références

«  GESTION FINANCIÈRE  » est également traité dans :

GESTION FINANCIÈRE - Contrôle de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 883 mots

Le contrôle de gestion est un ensemble de dispositifs d'aide au management. Son organisation est la tâche de « fonctionnels », les contrôleurs de gestion. Ils sont rattachés à chacun des niveaux hiérarchiques d'une entreprise, dans une logique classique d'organisation qui associe la ligne opérationnelle (line) et les fonctions d'appui (staff), d'organisation […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri BOUQUIN, « GESTION FINANCIÈRE - Comptabilité de gestion », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-financiere-comptabilite-de-gestion/