LAUZIER GÉRARD (1932-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur français de bandes dessinées et cinéaste. Gérard Lauzier étudie la philosophie à Marseille, puis l'architecture aux Beaux-Arts à Paris. Après avoir créé une agence de publicité à Brasília en 1956 et réalisé des caricatures pour le Jornal do Bahia, il rentre en France en 1964 et travaille pour Candide, Le Journal du dimanche, Paris-Presse et Lui, où il crée Les Sextraordinaires Aventures de Zizi et Peter Panpan. En 1974, il signe des bandes dessinées au dessin réaliste et aux dialogues au ton acerbe et teinté d'ironie, Lili Fatale et Un certain malaise. Il entre à Pilote, le magazine de Dargaud, qui publie ses Tranches de vie (cinq volumes de 1975 à 1986). Ces saynètes décrivant les ambitions et les frustrations de jeunes cadres arrivistes aux mœurs libres en font un chroniqueur impitoyable des années 1970-1980. Par la suite, il adapte ses bandes dessinées au cinéma, comme La Course du rat (1978) qui devient Je vais craquer (1980) de François Leterrier, tandis que son héros, Michel Choupon, un adolescent égocentrique et faussement révolté dans Souvenir d'un jeune homme (1983) devient la même année P'tit Con. Il réalise aussi des comédies plus tendres : Mon Père ce héros (1991), Le Plus Beau Métier du monde (1996), Le Fils du Français (1999). Il s'intéresse également au théâtre en adaptant pour Jean-Claude Martin ses Tranches de vie (1981) et devient scénariste, notamment pour Le Garçon d'appartement (1980, adapté au cinéma en 1981 sous le titre T'empêche tout le monde de dormir), L'Amuse-gueule (1986), Une table pour six (1997, d'Allan Ayckbourne). En 1992 paraît sa dernière bande dessinée, Portrait de l'artiste. L'année suivante, le 20e festival d'Angoulême lui attribue son grand prix.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LAUZIER GÉRARD - (1932-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-lauzier/