PRITCHARD GEORGE (1796-1883)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pasteur anglais, chargé de 1842 à 1848 des fonctions de consul du Royaume-Uni à Tahiti, auprès de la reine Pomaré IV. L'attitude hostile de George Pritchard à une mainmise française sur le territoire et même à l'évangélisation catholique en fait le symbole de la rivalité coloniale des deux grandes puissances. Accusé d'avoir suscité des troubles et de créer un courant d'hostilité au protectorat français imposé par l'amiral Dupetit-Thouars, Pritchard est arrêté, puis expulsé. À un moment où la tension entre France et Grande-Bretagne a été exacerbée par la question d'Orient, cette action française suscite une profonde indignation dans l'opinion d'outre-Manche. Robert Peel, désireux de marquer son mécontentement, mais d'éviter aussi toute évolution dangereuse, obtiendra des excuses et une indemnité du gouvernement de Louis-Philippe.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  PRITCHARD GEORGE (1796-1883)  » est également traité dans :

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Missionnaires »  : […] Aventuriers, trafiquants, voire capitaines et équipages des baleiniers se sont trouvés fréquemment en conflit, parfois violent, avec d'autres Blancs qui voulaient protéger les indigènes de leurs débordements, les missionnaires. Eux aussi sont arrivés très tôt, car le Pacifique a été l'un des grands bénéficiaires du puissant mouvement missionnaire qui a affecté tant les protestants que les catholi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roland MARX, « PRITCHARD GEORGE - (1796-1883) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/george-pritchard/