HITCHINGS GEORGE (1905-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pharmacologue britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1988 (conjointement à Gertrude Elion et James Black), pour le développement de médicaments devenus essentiels pour le traitement de plusieurs maladies majeures.

George Herbert Hitchings est né le 18 avril 1905 à Hoquiam (État de Washington). Après des études à l'université de Washington, il obtient un doctorat en biochimie à l'université Harvard, en 1933. Il enseigne à Harvard jusqu'en 1939, puis rejoint les laboratoires Burroughs Wellcome, où il mène ses recherches jusqu'à sa retraite, en 1975.

Pendant près de quarante ans, George Hitchings travaille avec Gertrude Elion, qui est d'abord son assistante, puis sa collaboratrice aux laboratoires Burroughs Wellcome. Ils conçoivent ensemble un large éventail de nouveaux médicaments de synthèse. Dans les années 1950, ils développent la thioguanine et la 6-mercaptopurine (6MP), produits qui ont pris une place importante dans le traitement des leucémies. En 1957, en modifiant la 6MP, ils produisent l'azathioprine, qui a prouvé son efficacité dans le traitement des formes sévères de polyarthrite rhumatoïde et d'autres maladies auto-immunes, ainsi que dans la prévention des phénomènes de rejet après transplantation d'organe. Un autre médicament, l'allopurinol, est efficace contre la goutte. Parmi les autres médicaments importants développés par George Hitchings et Gertrude Elion figurent la pyriméthamine, un antipaludéen, le triméthoprime, un médicament contre les infections urinaires et d'autres infections bactériennes, et l'acyclovir, le premier traitement efficace contre l'herpès.

George Hitchings meurt le 27 février 1998 à Chapel Hill (Caroline du Nord).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HITCHINGS GEORGE (1905-1998)  » est également traité dans :

ELION GERTRUDE BELLE (1918-1999)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 363 mots

Gertrude B. Elion a joué un grand rôle dans les progrès des sciences pharmacologiques aux États-Unis. Née à New York d'un père dentiste émigré lituanien, elle a vu ses études bouleversées par les difficultés engendrées par la grande crise économique de 1929. Avec une rare ténacité, elle a réussi malgré tout à terminer ses études de chimie, ce qui lui a permis d'accéder aux laboratoires de la firm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gertrude-belle-elion/#i_39240

Pour citer l’article

« HITCHINGS GEORGE - (1905-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hitchings/