STOUT GEORGE FREDERICK (1860-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur d'une théorie des actes mentaux qui exerça une influence considérable sur le développement de la psychologie en Grande-Bretagne. Stout fit ses études à l'université de Cambridge, surtout sous la direction de James Ward, et, comme celui-ci, aboutit à une approche philosophique de la psychologie. Il développa, dans un sens voisin de celui d'Aristote, l'idée que l'âme est la forme du corps et s'en prit à l'associationnisme du xixe siècle. Membre du collège Saint John à Cambridge (1884-1896), Stout publia en 1896 son premier ouvrage, peut-être le plus original, intitulé Analytical Psychology. Sa conception du rôle de l'activité dans les processus intellectuels se trouva, par la suite, confirmée par les expériences de Piaget. Il fit aussi des conférences de psychologie comparative à l'université d'Aberdeen avant de devenir maître de conférences de psychologie générale à l'université d'Oxford (1898-1902). Son ouvrage A Manual of Psychology (1899, 5e éd. 1938) formulait de nombreux principes qui furent ensuite repris expérimentalement par la psychologie de la forme. Professeur de logique à l'université de Saint Andrews (dans le comté de Fife) de 1903 à 1936, Stout publia en 1931 une autre œuvre majeure, Mind and Matter.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« STOUT GEORGE FREDERICK - (1860-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-frederick-stout/