SMITH GEORGE ELWOOD (1930-    )

Le physicien américain George Elwood Smith a reçu le prix Nobel de physique en 2009 pour son invention (avec le Canadien Willard Sterling Boyle, co-lauréat) du capteur CCD (charged couple device, « dispositif à transfert de charge »), un circuit électronique à semi-conducteurs, sensible à la lumière, aux applications variées des appareils photographiques numériques aux techniques d'imagerie astronomique.

Né à White Plains dans l'État de New York le 10 mai 1930, Smith s'enrôle dans la Navy en 1948, juste après avoir terminé ses études secondaires. Il y sert quatre ans dans le service météorologique, dont une partie pendant la guerre de Corée. En 1952, il commence des études supérieures à l'université de Pennsylvanie, sa qualité d'ancien combattant lui permettant d'être dispensé des frais de scolarité. En 1955, il rejoint l'université de Chicago et y prépare son doctorat en physique, aidé financièrement par la compagnie Bell Telephones.

Après avoir soutenu sa thèse en 1959, il est embauché par les laboratoires Bell et y travaille sous la direction de Willard S. Boyle sur les propriétés électroniques des semi-métaux. Il aborde aussi l'électronique à basse température et dépose de nombreux brevets décrivant des montages originaux. Nommé chef du département chargé du développement de nouveaux concepts pour des capteurs, il aborde, avec une équipe toujours plus nombreuse et obtenant des succès remarqués, les domaines de pointe que sont alors les lasers à jonction, les matériaux ferroélectriques semi-conducteurs, les phénomènes d'électroluminescence et les caméras à diodes. En 1969, il réalise avec Boyle sa plus célèbre invention, le capteur CCD, un montage électronique conceptuellement simple aux nombreuses applications novatrices dans les domaines de la reconnaissance des images, de la mise en mémoire et du traitement des signaux.

Auteur de trente et un brevets, il prend sa retraite en 1986 afin de naviguer autour du monde jusqu'en 2003, où il « jette l'ancre » près de la baie de Barnegat, dans le New Jersey.

—  Bernard PIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « SMITH GEORGE ELWOOD (1930-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-elwood-smith/