Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GEEST

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Mot allemand issu du frison güst (infertile), la « geest » qualifie des « pays », des régions de la grande plaine du Nord, principalement en Basse-Saxe. L'emploi du terme a été généralisé par les géographes qui, dans cette grande plaine d'origine glaciaire, distinguent, par l'examen de la nature du sol et de l'hydrographie, trois types de paysages : la geest qui a la plus grande extension ; la lande (Heide) ; les marais (Moor) — sans compter les polders littoraux (Marschen).

La geest désigne les épandages morainiques et proglaciaires constitués principalement de sables que l'on doit aux glaciations de l'Elster et de la Saale. Comme il s'agit des glaciations les plus anciennes, les sols sont profondément lessivés et podzolisés, et la geest explique la médiocrité agronomique du Nord-Ouest allemand en comparaison de la partie orientale de la grande plaine, qui a reçu, au contraire, le tapis morainique fertile de la glaciation vistulienne. La geest domine de quelques mètres les chenaux proglaciaires, les Urstromtäler, par où s'écoulaient les eaux de fonte et qui sont généralement le domaine du marais et des tourbières (Moor). La geest est elle-même dominée par des alignements de collines caillouteuses couvertes de landes, comme la Lüneburger Heide, qui correspondent à des phases d'arrêt et de recul des glaciations.

— Pierre RIQUET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Pierre RIQUET. GEEST [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

    • Écrit par
    • 8 281 mots
    • 6 médias
    Cette région a été épargnée par la dernière glaciation. Néanmoins, on trouve plusieurs types de paysages hérités des époques glaciaires. La Geest correspond aux étendues de sables fluvio-glaciaires. La plus typique est la Lüneburger Heide, entre l'Aller et l'Elbe. C'est autour du Wilsederberg...