PLAYER GARY (1935- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Sud-Africain Gary Player fut l'un des meilleurs golfeurs du monde dans les années 1950 et 1960. À l'âge de vingt-neuf ans, il devint le troisième champion (après les Américains Gene Sarazen et Ben Hogan) à remporter les quatre tournois du Grand Chelem dans sa carrière. Seuls cinq golfeurs ont réussi cet exploit à ce jour. Player a en outre gagné en 1988 les trois tournois comptant alors (il y en a cinq aujourd'hui) pour le Grand Chelem sur le Senior Tour (réservé aux golfeurs âgés de plus de cinquante ans).

Gary Player

photographie : Gary Player

photographie

Le Sud-Africain Gary Player, l'un des meilleurs golfeurs des années 1960 et 1970. 

Crédits : Augusta National/ Getty Images

Afficher

Gary Jom Player est né le 1er novembre 1935 à Johannesburg. Passé professionnel en 1953, il dispute deux ans plus tard son premier tournoi sur le circuit professionnel (P.G.A. Tour). Il présente l'un des plus brillants palmarès de l'histoire du golf, marqué du sceau de la longévité et du talent ; ce compétiteur-né s'est forgé celui-ci, notamment, grâce à son assiduité à l'entraînement et à une remarquable condition physique. Player remporte ainsi à trois reprises le British Open (1959, 1968, 1974), devenant le troisième golfeur, et le seul de l'ère contemporaine, à enlever ce titre sur trois décennies successives. Il remporte par ailleurs trois fois le Masters (1961, 1974, 1978), par deux fois l'U.S.P.G.A. (1962, 1972) et une fois l'U.S. Open (1965). Il gagne également à treize reprises le South African Open, sept fois l'Australian Open, cinq fois le World Match Play Championship et trois fois le World Series of Golf (1965, 1968, 1972). Lorsqu'il enlève son troisième Masters, en 1978, Gary Player couronne plus de deux décennies de victoires sur le circuit professionnel, la plus longue carrière de l'histoire du golf à son époque. À titre d'exemple, il a réussi à passer le cut au Masters vingt-trois années consécutivement, de 1959 à 1982 (sauf en 1973, quand, malade, il ne prit pas part au tournoi).

À partir de 1985, Gary Player joue également sur le Senior Tour. Il accumule une fois encore les victoires. Il remporte ainsi le P.G.A. Senior Championship à trois reprises (1986, 1988 et 1990), l'U.S. Senior Open deux fois (1987 et 1988), le British Senior Open trois fois (1988, 1990 et 1997) et le Senior Tournament Players Championship une fois (1987).

Mais il continue parallèlement de se produire sur le circuit traditionnel. Ainsi, en 1995, Player devient, à cinquante-neuf ans, le plus vieux golfeur à passer le cut au British Open (il se classe soixante-huitième). Trois ans plus tard, à soixante-deux ans, il réussit la même performance au Masters (il est quarante-sixième). Il continue, dans les années 2000, à participer à de nombreux tournois.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PLAYER GARY (1935- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gary-player/