MÜNTER GABRIELE (1877-1962)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Femme peintre allemande, née le 19 février 1877 à Berlin, morte le 19 mai 1962 à Murnau (Allemagne).

Gabriele Münter étudie le piano dans sa jeunesse. En 1902, elle entre à l'école d'art Phalanx de Munich et suit l'année suivante les cours de nature morte et de paysage donnés par Wassily Kandinsky, directeur de l'école, dont elle devient la compagne. Le couple fait de nombreux voyages avant de revenir s'installer en Allemagne, où ils partagent leur temps entre Munich et le village de Murnau dans les Alpes bavaroises.

Gabriele Münter fait partie des fondateurs du groupe avant-gardiste Neue Künstlervereinigung en 1909. En 1911, elle quitte l'association avec Kandinsky pour former le groupe Der Blaue Reiter. Elle montre ses peintures aux expositions du Blaue Reiter de 1911 et 1912. On retrouve dans son œuvre l'intensité de la couleur et l'expressivité du trait caractéristiques du mouvement, mais elle reste fidèle à la figuration dans ses natures mortes, figures et paysages, tels Bildnis einer Jungen Dame (Junge Polin) (1909, Portrait d'une jeune femme (La Jeune Polonaise), Milwaukee Art Museum) et Nuage rouge (1911). Münter et Kandinsky se séparent vers 1915. Dans la seconde partie de sa carrière, elle utilise une palette plus tendre et peint beaucoup de portraits de femmes.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MÜNTER GABRIELE - (1877-1962) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriele-munter/