PREGL FRITZ (1869-1930)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste autrichien né à Laibach (Autriche) et mort à Graz. Pregl obtient en 1894 le doctorat en médecine à l'université de Graz. Il y est nommé assistant puis professeur en 1904 après avoir suivi en Allemagne les cours de chimie physique de Wilhelm Ostwald à Leipzig et de Emil H. Fischer à Berlin. De 1910 à 1913, Pregl est professeur de chimie médicale à l'université d’Innsbruck, puis il retourne à l'université de Graz où il reste jusqu'à sa mort.

Pregl, d'abord intéressé par les problèmes de physiologie, s'intéresse aux sels biliaires, alors disponibles en très petites quantités. C'est ainsi qu'en 1909 il veut déterminer la formule d'un composé, mais la quantité de produit dont il dispose alors lui interdit d'envisager d'effectuer une analyse quantitative classique des différents éléments de la molécule. Plutôt que d'attendre, il décide de miniaturiser les méthodes classiques d'analyses des composés organiques par combustion et réactions avec des réactifs adéquats, afin de pouvoir travailler sur de très petites quantités. Il s'initie alors à la chimie analytique et invente les méthodes qui sont à la base de la microanalyse moderne. Il met au point une balance très précise et fait réaliser le matériel simple mais adéquat, à base de tubes de verre de quelques millimètres de diamètre, ouverts, étirés ou scellés. En 1911, il présente un matériel qui permet l'analyse des différents éléments chimiques à partir d'échantillons de 7 à 13 milligrammes. En 1913, il peut se contenter de 3 milligrammes de produit. Actuellement des échantillons de quelques dixièmes de milligrammes suffisent. La réalisation et les progrès de la microanalyse ont été fondamentaux pour le développement de la chimie. Pregl reçoit le prix Nobel de chimie en 1923.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification


Autres références

«  PREGL FRITZ (1869-1930)  » est également traité dans :

MICROANALYSE CHIMIQUE

  • Écrit par 
  • Alain LAMOTTE
  •  • 1 654 mots

La microanalyse, ou analyse de microéchantillons, se caractérise essentiellement par le faible ordre de grandeur des volumes de solutions (inférieurs à 1 ml), des masses de substances (inférieures à 10 mg) ou des surfaces de matériaux (inférieurs à 1 cm 2 ) soumis à une analyse. Les préfixes micro-, ultramicro – et submicro-, souvent accolés au terme analyse pour mieux sp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microanalyse-chimique/#i_28255

Pour citer l’article

Georges BRAM, « PREGL FRITZ - (1869-1930) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-pregl/