BOISROBERT FRANÇOIS DE (1592-1662)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un homme de loi normand et huguenot, Boisrobert vint à Paris en 1616 et s'insinua comme poète dans les bonnes grâces de la reine mère Marie de Médicis. Il se convertit au catholicisme en 1621 et fut tonsuré en 1623. Son esprit et son effronterie lui valurent la faveur du cardinal de Richelieu, et, après avoir visité l'Angleterre (1625-1626) et Rome (1630-1631), il entra dans les ordres et reçut le bénéfice d'un canonicat à Rouen (1634), puis d'une abbaye en Bourgogne (1638) ; dans les deux cas, il fit scandale lors de ses rares présences. Entre-temps, il avait publié une paraphrase des Psaumes (1627), un roman, Histoire indienne d'Anaxandre et d'Orazie (1627) et une tragi-comédie, Pyrandre et Lysimène (1633), ainsi que des anthologies des poèmes faisant l'éloge du roi Louis XIII et du cardinal de Richelieu (1634-1635). L'influence de Boisrobert sur Richelieu encouragea celui-ci à fonder l'Académie française ; il en fut l'un des premiers membres (1634).

Sous le régime qui suivit, les traits d'esprit de Boisrobert ne furent guère du goût de Mazarin, et il se tint assez éloigné de la cour. Aussi consacra-t-il surtout les vingt dernières années de sa vie à la dramaturgie. Ses dix-huit pièces, tragi-comédies pour la plupart, sont bien oubliées et n'intéressent plus guère que les spécialistes du théâtre français au xviie siècle.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BOISROBERT FRANÇOIS DE (1592-1662)  » est également traité dans :

COMÉDIE DE CAPE ET D'ÉPÉE

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 362 mots

Genre dramatique fidèlement adapté de la comedia de capa y espada espagnole qui a connu, de 1640 environ à 1656, une grande vogue en France. Les auteurs français — d'Ouville, l'initiateur du genre (L'Esprit folet, La Dame suivante), Scarron (Jodelet ou le Valet maître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-de-cape-et-d-epee/#i_2577

Pour citer l’article

« BOISROBERT FRANÇOIS DE - (1592-1662) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-boisrobert/