VENAILLE FRANCK (1936-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain, poète, essayiste, conteur, librettiste d'opéra, dialoguiste, homme de radio, Franck Venaille fut un Homme en guerre (1995) perpétuelle, qui usa des mots comme d’une arme de révolte et d'une lampe d'éclaireur dans les ténèbres intérieures.

Né dans le XIe arrondissement de Paris le 26 novembre 1936, L’Enfant rouge (2018) de la rue Paul-Bert grandit dans un quartier populaire. Son enfance est triste et marquée par une éducation catholique. L’adolescent se rebelle vite contre l'austérité des prêtres et se tourne vers l’idéal communiste. La Guerre d'Algérie (1978 ; Algeria, 2004) que lui impose le service militaire (1957-1959) le meurtrit définitivement. Après un difficile retour et des conflits intimes, il abandonne ses études, adhère au Parti communiste et milite contre le colonialisme. Il publie ses premiers textes dans la revue Action poétique en 1960. Pierre-Jean Oswald édite ensuite Journal de bord (1961) – qu'il reniera –, Papiers d'identité (1966), L'Apprenti foudroyé (1969) et le récit Pourquoi tu pleures, dis pourquoi tu pleures ? Parce que le ciel est bleu Parce que le ciel est bleu ! (1972).

L'année 1968 est capitale : Venaille quitte le Parti communiste, rencontre celle qui deviendra sa « femme du 5 novembre », devient journaliste et fonde la revue Chorus (1968-1974) qui le lie avec les peintres Jacques Monory (Deux, 1973) et Peter Klasen (K.L.A.S.E.N, opéra en trois actes et quinze scènes, 1989). À partir de 1974, il devient producteur à France Culture (« Poésie ininterrompue », « Nuits magnétiques »). En 1978, il crée la revue Monsieur Bloom (six numéros jusqu'en 1981), puis fréquente l'atelier de la maison d’édition Orange Export Ltd. Il compose une mosaïque de textes (Caballero Hôtel, 1974 ; Construction d'une image, 1977 ; Jack-to-Jack1981 ; La Tentation de la sainteté, 1985) qui, entre recherche formelle et objectivisme lyrique, expriment nos pulsions de vie et de mort. Puis viennent des essais sur ses poètes tutélaires (Umberto Saba, 1989 ; Pierre Morhange, 1992 ; Jouve : l’homme grave, 2004 ; C’est nous les Modernes, 2010) et sur l’opé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur agrégé, docteur en littérature française, écrivain

Classification

Pour citer l’article

Yves LECLAIR, « VENAILLE FRANCK - (1936-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/franck-venaille/