POULBOT FRANCISQUE (1879-1946)

Célèbre pour sa représentation des enfants de la butte Montmartre (garçons ou fillettes en haillons, toujours prêts à jouer un bon tour et à s'amuser) qui sont devenus, après Gavroche, le symbole des gamins parisiens pauvres mais débrouillards, Francisque Poulbot leur a donné son nom. Si les poulbots évoquent un type de personnage, ils n'en sont pas moins conventionnels et sans aucun intérêt artistique. Le dessinateur a découvert, à partir de la réalité, un personnage qu'il ne cessera de représenter toute sa vie. De ces dessins très colorés, produits d'une recette, seule retient l'attention l'anecdote commerciale. Les décorations de cabarets sont dans le même esprit. Il ne reste de Poulbot que quelques peintures et aquarelles évoquant le folklore de la vie montmartroise, des affiches et quelques illustrations (La Maternelle, de Léon Frapié ; Le Massacre des Innocents d'Alfred Machard).

—  Françoise LEMPERT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Françoise LEMPERT, « POULBOT FRANCISQUE - (1879-1946) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisque-poulbot/