ZEPPELIN FERDINAND comte von (1838-1917)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Zeppelin, dirigeable allemand

Zeppelin, dirigeable allemand
Crédits : AKG-images

photographie

Dirigeable Zeppelin

Dirigeable Zeppelin
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie


Officier, puis industriel allemand, le comte Ferdinand Adolf August Heinrich von Zeppelin est connu pour avoir mis au point un dirigeable rigide qui porte son nom.

Né le 8 juillet 1838 au château de Obergyrsberg, près de Constance, Ferdinand von Zeppelin entre en 1854 à l’École des cadets de l’armée de Wurtemberg. En 1863, il part pour les États-Unis afin d’y étudier l’organisation des armées. C’est la guerre de Sécession : il suit l’armée du Potomac, et il est enthousiasmé par la tactique et l’armement (carabines) des cavaliers du général Stuart. Il en fera bénéficier plus tard la cavalerie allemande. C’est aussi pour lui l’occasion d’une première ascension en ballon captif (relié au sol par un câble), avec le capitaine Steiner, lors d’une mission d’observation du champ de bataille de la région de Saint Paul dans le Minnesota. Cette expérience, qui l’a impressionné, est sans doute à l’origine de sa passion pour les aérostats. De retour en Allemagne, il participe aux guerres contre l’Autriche (1866) et la France (1870). À Ulm, où il commande un régiment de dragons (1874), il lit un ouvrage de Heinrich von Stephan, directeur de la Poste militaire, intitulé Poste mondiale et navigation aérienne, qui contribue également à sa vocation future. Après une étape « diplomatique » à Berlin, il prend sa retraite, en 1890, comme général de brigade.

L’activité du comte von Zeppelin ne se ralentit pas. En 1894, il présente ses travaux sur le dirigeable. En 1895, il obtient une patente impériale pour son « train volant dirigeable ». En 1899, il fonde sa propre société, dont il est d’ailleurs le principal actionnaire ; il construit un dirigeable qui effectue deux ascensions couronnées de succès, mais il doit cesser ses activités faute de capitaux. Grâce au roi de Wurtemberg et au concours populaire, le comte von Zeppelin surmonte ces difficultés et, en 1909, après le survol de la Suisse et plusieurs voyages au-dessus de l’Allemagne, jusqu’à Berlin, il connaît enfin la consécration et la gloire avec ses zeppelins. En 1910, le comte von Zeppelin étudie les applications militaires de son dirigeable et son armement.

Zeppelin, dirigeable allemand

Zeppelin, dirigeable allemand

photographie

Après avoir effectué son premier vol le 20 juin 1908, le dirigeable LZ 4 (pour Luftschiff Zeppelin) intéresse l'armée allemande. Toutefois, avant de l'acquérir, les militaires exigent un vol d'endurance de 24 heures. Celui-ci, amorcé le 4 août 1908, doit être interrompu douze... 

Crédits : AKG-images

Afficher

En 1913, après la catastrophe de Heligoland, où un dirigeable est détruit et les passagers tués, la presse se déchaîne et condamne l’utilisation des dirigeables ; mais la guerre relance les commandes en dépit de leur grande vulnérabilité. Le comte von Zeppelin meurt à Berlin, le 8 mars 1917.

Dirigeable Zeppelin

Dirigeable Zeppelin

photographie

Sortie d'un dirigeable Zeppelin L53 de son hangar, en 1918. Au cours de la Première Guerre mondiale, les Allemands utilisèrent ces appareils pour des missions de reconnaissance aérienne et de bombardement. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  André DAUBARD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André DAUBARD, « ZEPPELIN FERDINAND comte von (1838-1917) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-zeppelin/