WEIZMAN EZER (1924-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État israélien. Neveu de Chaïm Weizman (futur premier président d'Israël), Ezer Weizman s'engage dans la Royal Air Force pour lutter contre l'Axe. Il y acquiert une expérience qui fait de lui le chef de l'armée de l'air israélienne à la fin des années 1950, puis le chef des opérations de la guerre de Six Jours, en 1967. Weizman entre ensuite en politique et devient, en 1977, ministre de la Défense du gouvernement de Menahem Begin. Séduit par Anouar al-Sadate, il œuvre pour la paix et appuie les négociations de Camp David (1978), prenant même position contre la colonisation massive dans les territoires palestiniens. Ce qui l'amène à démissionner de son ministère en 1980 et à glisser vers la gauche, qui en fera à nouveau un ministre. En 1993, année des accords d'Oslo, Weizman est élu président de l'État d'Israël. Il freine la politique des conservateurs revenus au pouvoir ; réélu en 1998, il doit démissionner deux ans plus tard, sous la pression d'une affaire financière.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WEIZMAN EZER - (1924-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ezer-weizman/