PIPER ALPHA EXPLOSION DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 6 juillet 1988, au large de l'Écosse, sur le champ pétrolier et gazier de Piper, la plate-forme Piper Alpha, de la multinationale Occidental Petroleum Corporation, sombrait sous le coup de plusieurs explosions et de violents incendies. Uniquement pétrolière à sa mise en service en 1976, la plate-forme servait principalement à la production de gaz depuis 1980. Ce matin du 6 juillet, la catastrophe commença par une simple fuite de gaz sans gravité et pourtant, le lendemain, sur les 231 personnes présentes sur la plate-forme, seules à 190 kilomètres des côtes, on comptera 167 victimes.

Si l'amorce de l'accident est un incident technique banal, c'est surtout une erreur de communication qui est à l'origine du désastre. Elle est suivie d'une série d'événements dus principalement à des dispositifs de sécurité non adaptés à une modification partielle d'activité de la plate-forme, de la production de pétrole à celle de gaz. Un nouveau pipeline de gaz avait été posé quelques semaines avant le 6 juillet, jour où on y relève une petite fuite de gaz. Ce matin-là, la valve d'un des deux compresseurs qui compriment le gaz pour le transport vers la côte a été enlevée pour révision. Le tube de pression a été temporairement obturé avec une plaque de scellement. L'ingénieur de service a rempli un formulaire disant que ce compresseur ne devait en aucun cas être mis en marche, mais il a omis d'informer le technicien de service de l'état du compresseur. En cas d'incendie, des pompes devaient automatiquement se mettre en marche et pomper de l'eau de mer pour éteindre d'éventuels incendies. Cependant, les procédures de Piper Alpha prescrivaient de mettre ces pompes en mode manuel à chaque fois que les plongeurs étaient dans l'eau, ce qui était le cas pour les opérations de colmatage sur le pipeline. Par malchance, le second compresseur s'est arrêté dans la soirée et n'a pas pu être remis en service, privant d'alimentation en énergie toute l'installation. Personne n'ayant remarqué l'absence de la valve ni [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification


Autres références

«  PIPER ALPHA EXPLOSION DE  » est également traité dans :

CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots

1794 Explosion, le 1 er  septembre, de la poudrerie de Grenelle à Paris, faisant près de 1 000 morts. La prise de conscience des risques technologiques entraînée par cette catastrophe passe pour être à l'origine de la réglementation française marquée par le décret impérial de 1810 sur les établissements dangereux, insalubres et incommodes. 1906 Explosions, le 10 mars, dans les fosses de la Compagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-industrielles-reperes-chronologiques/#i_51972

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « PIPER ALPHA EXPLOSION DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/explosion-de-piper-alpha/