GOOLAGONG EVONNE (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1971, la tenniswoman australienne Evonne Goolagong gagne à Roland-Garros et à Wimbledon, face à sa compatriote Margaret Court. De nouveau finaliste à Wimbledon en 1972, 1975 et 1976, Evonne Goolagong cause la surprise en 1980 : elle s'y impose encore en dominant Chris Evert, pourtant au sommet de son art.

Evonne Goolagong

Evonne Goolagong

photographie

La joueuse de tennis australienne Evonne Goolagong, lors d'un match au Queen's Club de Londres, en 1971. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « GOOLAGONG EVONNE (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evonne-goolagong/