SCHWARTZ EVGUENI LVOVITCH (1896-1958)

Écrivain russe, Evgueni Lvovitch Schwartz est l'auteur de nombreuses pièces de théâtre. Les unes, écrites spécialement pour les enfants, reprennent des contes de Perrault (Le Petit Chaperon rouge, Krasnaja Šapočka, 1937 ; Cendrillon, Zoluška, 1947) ou d'Andersen (La Reine des neiges, Snežnaja Koroleva, 1938) ; d'autres, tout en s'adressant au public adulte, gardent des sujets et une coloration féeriques, même si elles ont un sens satirique ou allégorique : Le Roi nu (Golyj Korol'), et surtout Le Dragon (Drakon), la pièce la plus connue de Schwartz. Dans ces pièces, il dénonce la peur, la soumission, le double langage propre à tout totalitarisme et au stalinisme en premier lieu. Il choisit pour héros ceux qui ont su résister et lutter. Aussi a-t-il fallu attendre la mort de Staline pour voir certaines de ses pièces sur scène.

—  André RADIGUET

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, maître assistant à l'université des langues et lettres de Grenoble

Classification

Pour citer l’article

André RADIGUET, « SCHWARTZ EVGUENI LVOVITCH - (1896-1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-lvovitch-schwartz/