ESSAI SUR LES RÉVOLUTIONS, François René de ChateaubriandFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1794, F. R. de Chateaubriand (1768-1848) commence à rédiger l'Essai historique, politique et moral sur les révolutions anciennes et modernes, considérées dans leurs rapports avec la Révolution française. Quand il le publie, en 1797, à Londres, la Révolution est achevée. À l'en croire, il renie l'ouvrage aussitôt publié, alors même qu'il en prépare, semble-t-il, une seconde édition. Violemment attaqué en 1811 à travers des extraits « perfidemment choisis », Chateaubriand songea en vain à offrir une édition intégrale de son premier livre. Sous la Restauration, après sa disgrâce, les attaques contre l'Essai reprirent. En 1826, il en publia une édition, précédée d'une Préface, dans ses Œuvres complètes chez Ladvocat. Entre-temps une copie de l'originale était parue en 1820, à Londres, chez Henri Colburn.

Chateaubriand, David d'Angers

Chateaubriand, David d'Angers

Photographie

Pierre-Jean DAVID, dit DAVID D'ANGERS, Chateaubriand, plâtre. Musée de Cambrai, France 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

L'Essai participe d'une interrogation propre à son temps : comment comprendre la rupture de 1789, ses causes, sa violence et ses suites ? Chateaubriand pense y parvenir en l'inscrivant dans une tradition. Pour l'édition de 1797, le titre choisi, Essai historique, politique et moral sur les révolutions anciennes et modernes, considérées dans leurs rapports avec la Révolution française, est à cet égard explicite. Les événements de 1789 sont interprétés à la lumière d'une tradition historiographique inaugurée par R. A. de Vertot (1655-1735), auteur d'une Histoire des révolutions de Suède (1695) et de l'Histoire des révolutions dans le gouvernement de la République romaine (1719). Tout au long du siècle se sont d'ailleurs multipliées les histoires des révolutions anglaises, espagnoles, persanes, napolitaines, jusqu'au Tableau des révolutions de l'Europe, de la fin de l'Empire romain à nos jours, de C. G. de Koch, en 1771.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université de Tours, Institut universitaire de France

Classification

Pour citer l’article

Jean Marie GOULEMOT, « ESSAI SUR LES RÉVOLUTIONS, François René de Chateaubriand - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/essai-sur-les-revolutions/