ZABEL ERIK (1970-    )

Coureur cycliste allemand né le 7 juillet 1970 à Berlin. Erik Zabel débute chez les professionnels en 1992, rejoint la formation Deutsche Telekom en 1993 et remporte sa première grande victoire, Paris-Tours, en 1994. Il va dès lors affirmer ses qualités de routier-sprinter, faisant notamment du maillot vert du Tour de France sa propriété. Si certains sprinters – l'Ouzbek Djamolidine Abdoujaparov, l'Italien Mario Cipollini ou le Belge Tom Steels notamment – se montrent plus véloces, Erik Zabel possède, contrairement à ceux-ci, la faculté de passer sans trop de difficulté la montagne, ce qui lui permet de rallier l'arrivée des étapes difficiles dans les délais. Il s'adjuge ainsi le classement par points sur la Grande Boucle en 1996, 1997, 1998, 1999, 2000 et 2001.

Cette même qualité va lui permettre, lors de Milan-San Remo, de basculer régulièrement avec les meilleurs au sommet du Poggio, et il remporte la Primavera en 1997, 1998, 2000 et 2001. Erik Zabel fut également lauréat du classement général de la Coupe du monde en 2000. À la fin de 2001, il accède au rang de numéro un mondial du classement de l'Union cycliste internationale (U.C.I.).

À la fin de 2002, Erik Zabel demeure le numéro un mondial du classement de l'U.C.I., bien qu'il ait échoué dans sa conquête d'un nouveau maillot vert lors du Tour de France, devancé par l'Australien Robbie McEwen, tout comme lors du Championnat du monde sur route, battu au sprint à Zolder (Belgique) par Mario Cipollini.

S'il perd ce statut au profit de l'Italien Paolo Bettini, numéro un mondial en 2003, il remporte cette année-là de nouveau Paris-Tours.

En 2005, il semble en net déclin et n'est pas retenu pour disputer le Tour de France. Aussi cause-t-il une certaine surprise en s'adjugeant, en fin de saison, Paris-Tours pour la troisième fois.

En mai 2007, Erik Zabel reconnaît s'être dopé à l’EPO en 1996. En 2013, il avoue s’être dopé de 1996 à 2004. Ses aveux jettent une ombre sur toute sa carrière.

—  Pierre LAGRUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ZABEL ERIK (1970-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-zabel/