REMARQUE ERICH MARIA (1898-1970)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La notoriété internationale du romancier allemand Erich Paul Remark, sous le pseudonyme d'Erich Maria Remarque, est liée, avant tout, à la publication d'un roman de guerre d'inspiration pacifiste paru en 1929 : À l'Ouest rien de nouveau (Im Westen nichts Neues). D'emblée, ce livre connut un succès foudroyant ; il fut adapté au cinéma par Lewis Milestone en 1930, et provoqua la fureur des milieux nationalistes. Il obtient un tirage qui, aujourd'hui, en cinquante langues, doit avoisiner les vingt millions d'exemplaires. Le titre, qui se veut ironique, reprend la formule rituelle des communiqués d'état-major le plus souvent mensongers sur la situation au front.

À l'Ouest rien de nouveau, de Lewis Millestone

À l'Ouest rien de nouveau, de Lewis Millestone

photographie

Lew Ayres et Raymond Griffith dans All Quiet on the Western Front (À l'Ouest rien de nouveau, 1930), de Lewis Milestone. 

Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

Afficher

Fils de relieur, Remarque naît à Osnabrück dans une famille qui compte parmi ses ancêtres de lointains ascendants français. Il entreprend des études à Munich pour devenir instituteur, mais doit y renoncer en raison de son incorporation dans l'armée, à l'âge de dix-huit ans. L'expérience de la guerre, la vision directe de ses cruautés le marquent profondément et lui fournissent, plus tard, avec les bouleversements politiques et sociaux qui s'ensuivent, la matière essentielle de sa création romanesque. Après 1918, dans la société instable de la république de Weimar, Remarque exerce les métiers les plus divers : instituteur, mais aussi commerçant, pilote automobile et chef de publicité dans une usine de caoutchouc. Il finit cependant par se fixer dans le journalisme, plus particulièrement le journalisme sportif, puisqu'il devient rédacteur à la revue Sport en images (Sport im Bild) de l'éditeur A. Scherl, propriétaire d'une chaîne de journaux nationalistes, qui refuse le manuscrit de son premier roman. La maison rivale, Ullstein, spécialisée dans la diffusion de romans populaires et de journaux libéraux, hésite puis finit par accepter ce qui deviendra immédiatement un best-seller.

Depuis 1918, les publications de livres ou de mémoires de guerre sont légion. Elles sont surtout le fait de soldats nostalgiques ou d'éc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître assistant agrégé, docteur de troisième cycle à l'université de Lille-III

Classification

Pour citer l’article

Pierre GIRAUD, « REMARQUE ERICH MARIA - (1898-1970) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-maria-remarque/