ÉMISSION RADIO DE LA GALAXIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grâce aux antennes très sensibles qu'il a construites, l'Américain Karl Guthe Jansky, ingénieur aux Bell Telephone Laboratories, étudie dès la fin des années 1920 l'effet de l'atmosphère sur la transmission des ondes radio. Il constate en 1931 qu'un bruit radio (c'est-à-dire une émission non structurée) provient de la constellation du Sagittaire, où se trouve le centre de la Galaxie. Il publie plusieurs articles consignant ses observations, parmi lesquels Directional Studies of Atmospherics at High Frequencies (1932), Electrical Disturbances Apparently of Extraterrestrial Origin (1933) et Radio Waves from Outside the Solar System (1933). Mais ceux-ci, qui fondent de fait la radioastronomie, suscitent peu d'intérêt à l'époque : ce n'est que pendant et après la Seconde Guerre mondiale que le perfectionnement des techniques permettra de découvrir d'autres sources de rayonnement radio naturel, d'abord le Soleil puis les nébuleuses gazeuses, les restes de supernovae, les galaxies... Le mécanisme principal de ces émissions, le rayonnement synchrotron d'électrons de très haute énergie dans un champ magnétique, ne sera identifié que vers 1950. La radioastronomie se développera alors considérablement, d'abord en dehors de la communauté astronomique traditionnelle, à l'époque attachée aux observations optiques. Elle permettra de découvrir de nouvelles catégories d'objets – radiogalaxies, quasars, pulsars... – et environ 120 molécules différentes dans le milieu interstellaire.

—  James LEQUEUX

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

James LEQUEUX, « ÉMISSION RADIO DE LA GALAXIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emission-radio-de-la-galaxie/