AMAGAT ÉMILE HILAIRE (1841-1915)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien français, Émile Hilaire Amagat est né à Saint-Satur (Cher) le 2 janvier 1841 et y est mort le 15 février 1915. Il obtint son doctorat à l'université de Paris en 1872 et fut professeur à la faculté libre des sciences de Lyon. Dans sa thèse, Amagat décrit les courbes isothermes du dioxyde de carbone dont il avait mesuré les propriétés jusqu'à de hautes pressions. En 1877, il montra que les coefficients de compressibilité des fluides décroissent lorsque leur pression augmente. Entre 1879 et 1882, il multiplia les études sur différents gaz, jusqu'aux pressions maximales admises par les instruments en verre (de l'ordre de 400 fois la pression atmosphérique). Pour aller au-delà de cette limite, il mit au point un manomètre hydraulique qui pouvait produire et mesurer des pressions huit fois plus élevées. Il s'en servit pour étudier la variation de la température de fusion des solides avec la pression. Il prit part également à l'effort collectif des physiciens du xixe siècle pour réussir la liquéfaction des principaux gaz connus par refroidissement et/ou compression. Il est élu membre de l’Académie des sciences en 1902.

Le diagramme thermodynamique représentant, pour un fluide donné à température constante, la variation du produit PV (pression multipliée par volume) en fonction de la pression est, depuis ses travaux, appelé diagramme d'Amagat.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « AMAGAT ÉMILE HILAIRE - (1841-1915) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-hilaire-amagat/