ÉMEU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gros oiseau coureur, incapable de voler, au corps compact et aux ailes atrophiées, vivant dans les plaines et les zones boisées d'Australie. Classe : Oiseaux ; ordre : Casuariiformes ; famille : Dromaiidés.

Comme tous les Ratites (oiseaux coureurs), groupe auquel il appartient, l'émeu(Dromaius novaehollandiae) possède de grandes pattes musclées adaptées à la course (48 km/h en vitesse de pointe avec des enjambées de 2,70 m) et qui se terminent pour cet animal par trois doigts. Ses ailes, dissimulées dans un plumage brun, ne dépassent pas 20 centimètres. Ses plumes sont doubles et les barbules les constituant sont dépourvues de crochets, ce qui donne un aspect léger et aéré au plumage. Contrairement à l'autruche, ses cuisses et son cou – à l'exception de sa partie supérieure où apparaît une peau bleutée – sont recouverts de plumes. L'émeu peut mesurer jusqu'à 1,90 mètre de hauteur et peser 55 kilogrammes. Son espérance de vie est d'environ dix ans.

Émeu

Émeu

photographie

Exclusivement australien, l'émeu (Dromaius novaehollandiae) a su tirer profit des exploitations agricoles : grâce aux nombreux points d'eau installés pour le bétail, il peut accéder aux zones les plus arides. Il envahit les cultures céréalières dont il est friand, et des clotûres doivent... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Vivant généralement seuls, parfois en couple ou en petits groupes, les émeus se rassemblent lors de la saison sèche et migrent vers le sud de l'Australie où les pluies leur assurent une alimentation riche et variée (fruits, graines, fleurs, racines, insectes et petits vertébrés). La période de reproduction commence en décembre (été austral) ; les mâles défendent leur territoire, y construisent un nid rudimentaire dans une dépression du sol et sont rejoints par une femelle qui pondra jusqu'à quinze œufs de couleur vert foncé. Seul le mâle couve, durant 56 jours, sans manger, ni boire, ni déféquer, vivant sur ses réserves de graisse. La femelle surveille les alentours du nid mais peut aussi partir s'accoupler avec un autre partenaire. Pendant au moins les cinq mois qui suivent l'éclosion, le mâle, alors agressif envers les intrus, va élever et soigner ses petits.

Recherchés pour leur viande par les premiers éleveurs australiens, les émeus sont vite devenus « envahissants » en migrant vers les exploitations céréalières où l'eau et la nourriture abondent. Aujourd'hui, les populations d'émeus sont contrôlées et leurs déplacements limités par des clôtures protégeant les cultures.

—  Emmanuelle GOIX

Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « ÉMEU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emeu/