FITTIPALDI EMERSON (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pilote automobile brésilien Emerson Fittipaldi, né le 12 décembre 1946, fait ses débuts en formule 1 en 1970 sur Lotus, et remporte cette année-là sa première victoire (le Grand Prix des États-Unis). En 1972, il devient champion du monde de formule 1, au volant d'une Lotus-Ford, après avoir remporté cinq grands prix et résisté au retour de Jackie Stewart sur Tyrrell. En 1974, il est de nouveau champion du monde, cette fois sur McLaren-Ford, à l'issue d'une lutte acharnée avec le Suisse Clay Regazzoni sur Ferrari (55 points contre 52).

En 1976, Emerson Fittipaldi crée sa propre écurie de formule 1, associé à son frère Wilson. Il abandonne la formule 1 en 1980, après avoir remporté quatorze grands prix au cours de sa carrière. Emerson Fittipaldi se dirige alors vers les États-Unis et remporte les 500 Miles d'Indianapolis en 1989 et en 1993.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  FITTIPALDI EMERSON (1946- )  » est également traité dans :

FORMULE 1

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 472 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La domination du Ford-Cosworth »  : […] À part Ferrari, qui continue de développer son propre moteur, un V12, toutes les écuries de pointe vont bénéficier du Ford-Cosworth, la qualité du châssis et le talent du pilote faisant dès lors la différence pour le titre mondial. En 1969, un nouveau team manager , Ken Tyrrell, prend la direction de l'écurie française Matra International, qui remporte le Championnat grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-1/#i_26513

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « FITTIPALDI EMERSON (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emerson-fittipaldi/