COREY ELIAS JAMES (1928- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste américain né le 12 juillet 1928 à Methuen (Massachusetts), Elias James Corey fait ses études au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T., Cambridge), où il obtient un doctorat en 1950. L'année suivante, il est assistant à l'université de l'Illinois à Urbana ; il y est promu professeur adjoint en 1954, puis professeur en 1956, alors qu'il n'a que vingt-sept ans. En 1959, il rejoint l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts), dont il devient en 1965 directeur du département de chimie.

La production scientifique de Corey et de son groupe est impressionnante. On lui doit la synthèse d'une centaine de molécules de structures souvent complexes et de grande importance thérapeutique. Parmi tous ses résultats, on peut citer la synthèse, en 1964, de composés naturels tels le longifolène et les caryophyllènes, appartenant à la famille des sesquiterpènes et possédant des structures complexes très originales. Corey a réussi en 1968 la première synthèse de prostaglandines. Ces composés, produits en très faibles quantités par certains organismes vivants, étaient alors peu disponibles. Les travaux de Corey ont permis d'en obtenir en quantité suffisante pour qu'elles soient l'objet de recherches fondamentales ; celles-ci ont montré que les prostaglandines, actives à de très faibles doses, sont impliquées dans des fonctions physiologiques aussi importantes et différentes que la régulation des réponses immunitaires et de la pression sanguine, les phénomènes de coagulation et la régulation des contractions pendant les accouchements. En 1988, Corey publie la synthèse du ginkgolide B, substance extraite de l'arbre Ginkgo biloba, et utilisée depuis très longtemps par la médecine traditionnelle chinoise ; ce produit, aujourd'hui préparé à une échelle importante, est commercialisé par des firmes pharmaceutiques pour traiter l'asthme et les problèmes de circulation sanguine.

Dès les années 1960, Corey a proposé et développé une méthodologie nouvelle de synthèse organique qu'il a appelée analyse rétrosynthétique. Le principe p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « COREY ELIAS JAMES (1928- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elias-james-corey/