DUSE ELEONORA (1858-1924)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice italienne qui trouva ses meilleurs rôles chez deux grands dramaturges européens : l'Italien Gabriele D'Annunzio et le Norvégien Henrik Ibsen.

Née à Vigevano, en Lombardie, le 3 octobre 1858, la Duse, issue d'un milieu d'acteurs, fit ses débuts au théâtre à l'âge de quatre ans dans une adaptation pour la scène des Misérables. Dix ans plus tard, quand elle joua Juliette à Vérone, son talent était déjà reconnu par la critique. Après la mort de ses parents, elle se produisit de troupe en troupe, mais sans jamais rencontrer un grand succès, jusqu'à son arrivée à Naples en 1878. Ce fut le tournant de sa carrière. Sa performance dans le rôle-titre de Thérèse Raquin, d'Émile Zola, lui valut les plus vifs éloges, le public et la critique s'accordant à dire que personne avant elle n'avait su donner autant de vérité à l'angoisse d'une femme.

En 1882, la Duse eut l'occasion de voir jouer Sarah Bernhardt. Les succès remportés par cette dernière dans des rôles modernes lui donnèrent l'idée de s'essayer elle aussi dans des pièces de dramaturges français contemporains (elle s'était aperçue que le répertoire national traditionnel, usé jusqu'à la corde, faisait bâiller d'ennui le public italien). Durant les trois années qui suivirent, on la vit donc apparaître dans plusieurs pièces de Dumas fils. Elle commença par interpréter Lionette dans La Princesse de Bagdad, où elle fit un triomphe. Ce fut ensuite Césarine dans La Femme de Claude. En 1884, elle créa le rôle-titre dans la dernière œuvre de Dumas fils, Denise, mais aussi Santuzza, dans Cavalleria rusticana de Giovanni Verga. En 1885, elle partit en tournée avec un célèbre imprésario, Cesare Rossi, pour l'Amérique du Sud. À son retour en Italie, elle monta sa propre troupe, la Compagnie théâtrale de Rome, avec laquelle elle sillonna l'Europe et les États-Unis.

En 1894, elle rencontra un jeune poète en vogue, Gabriele D'Annunzio, dont elle tomba amoureuse et qui écrivit plusieurs pièces à son intention. D'Annunzio a raconté l'hist [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« DUSE ELEONORA - (1858-1924) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleonora-duse/