FROESE EDGAR (1944-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le musicien allemand Edgar Froese fut le fondateur et l’unique membre constant du groupe de musique électronique Tangerine Dream, qui ne cessa d’évoluer au cours de sa longue existence et joua un rôle séminal dans la création du space rock, aux côtés d’autres groupes tels que Ash Ra Tempel ou Popol Vuh.

Edgar Froese

Edgar Froese

photographie

En Allemagne, dans les années 1970, plusieurs groupes vont rompre avec les formes traditionnelles de la pop music héritées du blues et créer un son nouveau, où la répétition joue un rôle moteur. Mais là où Kraftwerk, qui se veut l'héritier des constructivistes russes, imagine la musique... 

Crédits : A. Lander/ EPA/ Corbis

Afficher

Edgar Willmar Froese naît le 6 juin 1944 à Tilsit, en Prusse-Orientale (aujourd’hui Sovetsk en Russie). Étudiant à l’École des beaux-arts de Berlin, il fonde un premier groupe, The Ones. La rencontre de Salvador Dalí, qui le convie à jouer lors des fêtes qu’il organise dans sa propriété de Cadaqués, aura un effet déterminant sur lui. En 1967, à Berlin-Ouest, il crée Tangerine Dream, qui est initialement une formation instrumentale destinée à l’improvisation. Dans le premier album du groupe, Electronic Meditation (1970), Froese joue de la guitare, aux côtés du batteur Klaus Schulze et du guitariste-violoncelliste Conrad Schnitzler. Il comptera notamment, parmi ses collaborateurs ultérieurs, Christopher Franke, Peter Baumann, Linda Spa et, à partir de 1991, son propre fils, Jerome.

Dès Alpha Centauri (1971), les recherches sonores des musiciens les conduisent à délaisser les instruments traditionnels au profit de synthétiseurs comme les spectaculaires Moog. Les disques les plus cotés de Tangerine Dream, Atem (1973), Phaedra (1974) et Rubycon (1975), offrent des superpositions de sonorités éthérées et surréelles qui ouvrent la voie à la musique électronique. Tangerine Dream a enregistré une centaine d’albums, et également signé des musiques de film, notamment pour Le Solitaire (Thief, 1981) de Michael Mann et Risky Business (1983), une comédie avec Tom Cruise, ainsi que la bande-son d’un jeu vidéo paru en 2013, Grand Theft Auto V.

En 2001, accompagné d’un orchestre symphonique, Edgar Froese crée une trilogie inspirée de la Divine Comédie de Dante.

Il meurt le 20 janvier 2015 à Vienne (Autriche).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FROESE EDGAR - (1944-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-froese/