TOLAN EDDIE (1909-1967)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le sprinter américain Eddie Tolan devint, en 1932 à Los Angeles, le premier athlète noir à obtenir deux titres olympiques. Au cours de sa carrière sportive, il remporta quelque trois cents courses, n'essuyant que sept défaites.

Né le 29 septembre 1909 à Denver (Colorado), Thomas Edward Tolan, jeune lycéen de Detroit (Michigan), devient champion de la ville et de l'État sur 100 et 200 yards. En 1929, alors qu'il est étudiant à l'université du Michigan, il acquiert une certaine notoriété en battant le record du monde du 100 yards (9,5 s) et en égalant celui du 100 mètres (10,4 s). De 1929 à 1931, cet athlète de petit gabarit (1,70 m, 65 kg), qui court les lunettes scotchées au visage, remporte trois fois consécutivement le Championnat de la National Collegiate Athletic Association (N.C.A.A.) sur 100 et 220 yards ainsi que le Championnat de l'Amateur Athletic Union (A.A.U.) sur 100 et 220 yards. Lors des épreuves de qualification pour les jeux Olympiques de Los Angeles de 1932, il termine deuxième derrière Ralph Metcalfe sur 100 mètres comme sur 200 mètres. Eddie Tolan ne se présente donc pas en favori pour les titres olympiques, Ralph Metcalfe semblant le mieux placé. Le 100 mètres, le 1er août, est le plus serré de l'histoire olympique : Tolan et Metcalfe sont ex æquo en 10,38 secondes. Après plusieurs heures de délibération et d'examen de la photo-finish, le jury accorde la victoire à Tolan, qui aurait devancé son compatriote de quelques millimètres. Le 3 août, Eddie Tolan remporte haut la main le 200 mètres en établissant un nouveau record olympique (21,2 s).

Eddie Tolan fera ensuite une brève carrière au music-hall au côté du danseur de claquettes Bill « Bojangles » Robinson, puis il deviendra enseignant. Il meurt le 30 janvier 1967 à Detroit.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  TOLAN EDDIE (1909-1967)  » est également traité dans :

METCALFE RALPH (1910-1978)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 472 mots
  •  • 1 média

Lors des Jeux de Los Angeles, en 1932, il joue de malchance. Sur 100 mètres, il arrive ex æquo avec Eddie Tolan, les deux coureurs terminant en 10,38 secondes. Après plusieurs heures de délibération et d'examen de la photo-finish, le jury accorde la victoire à Tolan pour quelques millimètres. Sur 200 mètres, pourtant favori, il ne prend que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-metcalfe/#i_51620

Pour citer l’article

« TOLAN EDDIE - (1909-1967) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddie-tolan/