McBAIN ED (1926-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ed McBain, de son vrai nom Salvatore Lombino, est né à New York, dans une famille d'origine italienne. Après des études supérieures au Hunter College, où il obtient une licence (1950), il enseigne dans un lycée new-yorkais, mais il ne tarde pas à démissionner pour devenir lecteur à l'agence Scott-Meredith. Parallèlement, il publie quelques nouvelles et plusieurs romans policiers et de science-fiction qu'il signe de pseudonymes tels que Evan Hunter, Richard Marsten ou encore Hunt Collins. En 1954, il utilise sa courte et frustrante expérience d'enseignant pour évoquer les difficiles rapports entre jeunes et adultes dans Graine de violence. Le livre devient un best-seller avant d'être porté à l'écran par Richard Brooks (1955). Sous le pseudonyme d'Ed McBain il poursuit sa carrière et publie les années suivantes entre trois et six livres par an. Auteur de plus d'une centaine de romans et de nombreuses nouvelles, il a aussi travaillé comme scénariste pour la télévision et le cinéma (Les Oiseaux, d'Alfred Hitchcock). Dans Hitch et moi (1997), il a raconté ses relations difficiles avec le metteur en scène.

En 1956 paraissent simultanément Du balai !, Le Sonneur et Le Fourgue. Et c'est un coup de génie. Il s'agit de trois romans de procédure policière, un sous-genre né aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Les protagonistes sont des policiers du 87e district de la ville d'Isola. En réalité, il s'agit de Manhattan (île se dit isola en italien), mais, pour ne pas être paralysé par une réglementation policière complexe et changeante, le romancier a choisi une ville fictive. Le succès est immédiat, et ne se démentira pas. Nocturne, paru en 1997, constitue le cinquantième volume de cette série d'une grande originalité. Dans cette chronique urbaine, la ville devient un personnage à part entière, et même un microcosme de la société américaine tout entière. Les inspecteurs d'Isola se trouvent confrontés à de nombreux problèmes : injustice sociale, drogue, racisme, séquelles de la guerre du Vietnam, pouvoir, folie... Chaqu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  McBAIN ED (1926-2005)  » est également traité dans :

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 616 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'évolution du genre aux États-Unis »  : […] La vague du récit hard- boiled domine encore durant les années 1950 avec une foule d'histoires de détective privé. Mais après guerre, face à la progression importante de la délinquance et de la criminalité, la police apparaît pour la majorité des citoyens comme la seule protection efficace dans la jungle urbaine. Cet état d'esprit favorise la nais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-policier/#i_97803

Pour citer l’article

Claude MESPLÈDE, « McBAIN ED - (1926-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ed-mcbain/