DRONGO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Drongo est le nom donné à vingt-quatre espèces d'oiseaux des bois de l'Ancien Monde formant la famille des Dicruridés (ordre des Passeriformes). Les drongos attaquent souvent des oiseaux de plus grande taille (faucons et corneilles par exemple) s'ils constituent une menace pour les œufs ou les jeunes ; des oiseaux inoffensifs (comme les colombes et les loriots) font leur nid à proximité de ceux des drongos afin de bénéficier de leur protection.

La plupart des drongos mesurent de 18 à 63,5 centimètres et ont un plumage d'un noir brillant, parfois orné de traces blanches sur la tête ou le dessous (pour les deux sexes) ; la plupart du temps, ils ont les yeux d'un rouge ardent. Le drongo à raquettes d'Asie du Sud-Est (Dicrurus paradiseus) possède une queue garnie de « raquettes » de 30 centimètres de longueur – des plumes extérieures dépouillées sur presque toute leur longueur et pourvues de longues barbes à leur extrémité.

Les drongos se répartissent depuis l'Afrique jusqu'à l'Asie centrale, l'Australie, et les îles de l'ouest du Pacifique. On les trouve en forêt, en rase campagne et dans les jardins. Leur voix est un mélange sonore de tonalités à la fois rudes et douces ; quelques espèces, comme le drongo à raquettes, sont de bons imitateurs. Le nid qu'ils construisent est un panier peu solide, qui semble trop petit pour l'oiseau en train de couver.

L'un des oiseaux les plus répandus en Asie du Sud est le drongo royal (D. macrocercus), d'une taille de 33 centimètres, également appelé « roi des corneilles » en anglais pour son pouvoir d'intimidation sur la corneille. Le drongo brillant (D. adsimilis, peut-être la même espèce que D. macrocercus) est un oiseau couramment rencontré en Afrique subsaharienne.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DRONGO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/drongo/