HART DORIS (1925-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La championne de tennis américaine Doris Hart utilisa sa finesse et son remarquable contrôle de la raquette pour remporter trente-cinq victoires dans les tournois du Grand Chelem, dont vingt-neuf en double (quinze en double mixte) et six en simple, entre 1947 et 1955. Elle fut l’une des trois femmes, avec Margaret Court et Martina Navratilova, à avoir gagné des titres en simple, en double et en double mixte dans chacun des tournois du Grand Chelem – ce que les Anglo-Saxons appellent un boxed set. Avec sa partenaire la plus fréquente, Shirley Fry, elle s’impose en double dames par quatre fois consécutives à Roland-Garros, à partir de 1950, et par trois fois consécutives à Wimbledon, à partir de 1951. Cette année-là, à Wimbledon, Doris Hart l’emporte en simple, en double et en double mixte.

Née le 20 juin 1925 à Saint-Louis (Missouri), Doris Jane Hart souffre dans son enfance d’une infection osseuse au niveau du genou droit, qui la conduit au bord de l’amputation et lui laisse des séquelles entravant sa rapidité. Les 325 victoires de sa carrière incluent 4 titres aux Internationaux d’Australie (1 en simple, 1 en double et 2 en double mixte), 10 à Roland-Garros (2 en simple, 5 en double et 3 en double mixte), 10 à Wimbledon (1 en simple, 4 en double et 5 en double mixte) et 11 aux Internationaux des États-Unis (2 en simple, 4 en double et 5 en double mixte). À la Wightman Cup, elle demeure invaincue en simple et s’adjuge sept matchs sur neuf en double. Elle est classée numéro un mondial en 1951 et entre à l’International Tennis Hall of Fame en 1969. Elle meurt le 29 mai 2015 à Coral Gables (Floride).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HART DORIS - (1925-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/doris-hart/