NAVRATILOVA MARTINA (1956- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À l'heure où le tennis féminin consacre des adolescentes glamour à la carrière souvent éphémère, la trajectoire de Martina Navratilova semble des plus atypiques. Elle fit en effet ses débuts sur le circuit professionnel en 1973, et ne prit définitivement sa retraite sportive qu'en 2006.

Martina Navratilova

Martina Navratilova

Photographie

En 1987, la tenniswoman américaine d'origine tchèque Martina Navratilova remporte le tournoi de Wimbledon. Il s'agit de la septième de ses neuf victoires sur le gazon anglais. 

Crédits : Chris Cole/ Getty Images

Afficher

Martina Navratilova possède le palmarès le plus fourni de l'histoire du tennis féminin – 18 succès en simple, 31 victoires en double dans les tournois du Grand Chelem. Mais elle donna surtout une nouvelle impulsion à son sport. Elle en bouleversa d'abord l'approche, en révolutionnant les méthodes d'entraînement et de préparation. En plus des conseillers qui gravitent autour de toute championne de tennis, elle fit appel aux services d'une foule de nutritionnistes, de psychologues et même d'informaticiens, chargés de déterminer au gramme près son alimentation et à la minute près son programme d'entraînement. En outre, dans un monde tennistique encore prude et muet sur la question à l'époque, Martina Navratilova osa afficher son homosexualité.

Un caractère forgé dans la douleur

Martina Subertova naît le 18 octobre 1956 à Prague. Pour devenir un champion ou une championne de haut niveau, il est nécessaire d'avoir du « caractère », dit-on. Souvent, ce caractère se forge dans l'enfance et ses douleurs. Les premières années de la vie de Martina ressemblent à un roman noir. Cette petite fille disgracieuse est âgée de trois ans quand ses parents divorcent ; puis son père disparaît. Comme un symbole de sa quête d'identité future, elle doit changer de nom lorsque sa mère épouse Mirek Navratil, l'entraîneur du club de tennis de Revnice. Mais ce beau-père va la sauver de la neurasthénie qui lui semblait promise en lui donnant le goût du tennis et en lui rabâchant qu'un jour elle gagnerait le tournoi de Wimbledon. À neuf ans, elle est admise au sein du club Klamovka de Prague. Dotée de moyens ordinaires – « je n'avais rien d'extraordinaire, si ce n'est la taille de mes pieds », s'amusera-t-elle à déclarer –, elle travaille durement, malgré les quolibets que lui vaut son allure de garçon manqué. En [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  NAVRATILOVA MARTINA (1956- )  » est également traité dans :

TENNIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 531 mots

2 juillet 1874 Walter Clopton Wingfield obtient un brevet pour « un court transportable et perfectionné permettant de jouer à l'ancien jeu de tennis » et crée le sphéristique ou lawn-tennis (tennis sur gazon). Wingfield est ainsi tenu comme le précurseur du tennis actuel. 1877 Première édition du tournoi de Wimbledon. 8-9 août 1900 Première Cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tennis-reperes-chronologiques/#i_98584

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NAVRATILOVA MARTINA (1956- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/martina-navratilova/