RICHARDS DICKINSON (1895-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine (conjointement avec Werner Forssmann et André Cournand) pour avoir adapté, avec André Cournand, la technique de cathétérisme cardiaque mise au point par Werner Forssmann. Cette technique consiste à monter un tuyau flexible (cathéter) depuis une veine du coude jusqu'au cœur, afin de s'en servir comme d'une sonde pour explorer le cœur.

Dickinson Woodruff Richards est né le 30 octobre 1895 à Orange (New Jersey). Il obtient l'Artium Baccalaureatus (baccalauréat classique) de l'université Yale, en 1917, puis étudie au Collège de médecine et de chirurgie de l'université Yale (Master of Arts en 1922 ; doctorat en médecine en 1923). Après son internat et des études brèves en Angleterre, il retourne à l'université Columbia en 1928, où il enseigne, de 1947 à 1961. Entre 1945 et 1961, il travaille également à l'hôpital Bellevue, à New York, où il rencontre André Cournand. Les deux hommes utilisent et perfectionnent la méthode de cathétérisme cardiaque mise au point par Forssmann, et parviennent à mesurer ainsi la pression sanguine et d'autres paramètres à l'intérieur du cœur.

Dickinson Richards meurt le 23 février 1973 à Lakeville, dans le Connecticut.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RICHARDS DICKINSON - (1895-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dickinson-richards/