COLOMB DENISE (1902-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si la photographe Denise Colomb n'avait réalisé que les portraits de Nicolas de Staël (1954) et d'Antonin Artaud (1947), la postérité lui serait déjà acquise. Modèles du genre par la clarté de leur style et par leur beauté tragique, ces portraits possèdent une dimension visionnaire. Quelques mois plus tard, le peintre se jettera de la terrasse de son atelier d'Antibes et l'écrivain décédera à l'hôpital d'Ivry, rongé par la maladie. Admirable portraitiste, essentiellement durant les années 1950, de toute une génération d'artistes, Denise Colomb est aussi connue pour ses photographies d'Indochine, des Antilles ou encore de Paris. Son nom est associé à la photographie humaniste française, aux côtés de Robert Doisneau, Édouard Boubat ou Willy Ronis.

Denise Colomb, née Denise Loeb à Paris en 1902, découvre la photographie au cours d'un séjour en Indochine, de 1935 à 1937. Destinés à illustrer des carnets de voyage ethnographiques, ses premiers clichés sont déjà empreints d'une touche de réalisme poétique. En 1948, dans le cadre du centenaire de l'abolition de l'esclavage, Aimé Césaire lui confie son premier reportage aux Antilles. L'appareil photographique et les voyages seront pour elle l'instrument de son émancipation. C'est en Martinique et en Guadeloupe que Denise Colomb arrive le mieux à saisir l'essence du mouvement, d'où jaillit, dit-elle, « le pressentiment de la vie ». Ses atouts sont le tact et la discrétion. À partir de 1952, elle aborde certains problèmes sociaux de son époque. Albert Plécy publie dans Points de vue-Images du monde des reportages intitulés : « Île de Sein-île de la désolation », « 24 heures avec un médecin de campagne de Paris », ou consacrés à « La Cohabitation » entre les générations.

À la fin des années 1940, Denise Colomb réalise ses premiers portraits d'artistes, par l'entremise de son frère Pierre Loeb, qui possède une galerie réputée à Paris. Le hasard décide que le premier soit, en 1947, celui d'Antonin Artaud. À l'âge de quarante-cinq ans, la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : graphiste, photographe, enseignant en histoire de la photographie, diplômé de l'École nationale de la photographie, Arles

Classification

Pour citer l’article

Noël BOURCIER, « COLOMB DENISE - (1902-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denise-colomb/