ROBINSON DAVID (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le basketteur américain David Robinson, remarquable pivot, remporta deux Championnats de la National Basketball Association (N.B.A.) avec les San Antonio Spurs (1999, 2003) et fut deux fois champion olympique avec l'équipe des États-Unis (1992, 1996).

Né le 6 août 1965 à Key West (Floride), David Maurice Robinson joue au basket-ball à l'Académie navale d'Annapolis (Maryland) et participe avec son équipe au Championnat de la National Collegiate Athletic Association (N.C.A.A.) en 1985, 1986 et 1987. Bien qu'il soit considéré comme l'un des meilleurs basketteurs universitaires du pays, certains observateurs estiment que les San Antonio Spurs prennent un pari risqué en choisissant de le sélectionner lors du premier tour de recrutement de la N.B.A. en 1987. En effet, Robinson doit servir deux ans dans la marine américaine après avoir obtenu son diplôme – période durant laquelle il ne pourra bien sûr pas jouer avec les Spurs.

Robinson sert donc dans la marine en tant qu'officier du génie civil, puis il rejoint l'équipe de San Antonio en 1989. Cet athlète au gabarit impressionnant (2,16 m, 110 kg) devient rapidement l'un des meilleurs pivots de la N.B.A. À l'issue de sa première saison avec les Spurs, il affiche déjà des statistiques remarquables : 24,3 points inscrits, 12 rebonds pris et 3,9 contres (blocks) par match en moyenne. Il se voit donc logiquement élu rookie of the year (meilleur débutant de l'année) de la N.B.A. en 1990. Par ailleurs, il a grandement contribué au renouveau des Spurs cette saison-là : l'équipe de San Antonio a remporté cinquante-six matchs, soit trente-cinq de plus que la saison précédente !

La saison suivante, Robinson continue de jouer de manière remarquable. Il est même élu dans l'équipe type de la N.B.A. (All-N.B.A. Team), en compagnie de quatre légendes du basket-ball : Karl Malone, Chris Mullin, Michael Jordan et Clyde Drexler. Néanmoins, son style tranche avec celui de la plupart des pivots : il évolue avec une certaine grâce et, sous le panier, il s'appuie plus sur son habileté que sur la pur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« ROBINSON DAVID (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-robinson/