RIESMAN DAVID (1909-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sociologue américain. Fils d'immigré allemand, David Riesman commence par étudier la biochimie puis le droit, avant d'opter pour la sociologie. Il accède à la notoriété en 1950, lorsque paraît The Lonely Crowd (La Foule solitaire), qu'il signe avec Reuel Deney et Nathan Glazer. Bien que conçu d'abord comme manuel universitaire, l'ouvrage connaît vite un succès grand public et international. S'inspirant des travaux de Tocqueville, Durkheim et Erich Fromm, les auteurs élaborent une typologie des « personnalités de base » qui se manifestent au sein des sociétés, en fonction des diverses conditions socio-économiques. Humaniste libéral et pacifiste, Riesman enseigne successivement à Chicago et à Harvard, où il fait figure de critique éclairé du conformisme de masse, en stigmatisant les other-directed, ces « extra-déterminés » qui modèlent leur comportement sur celui de leurs pairs.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  RIESMAN DAVID (1909-2002)  » est également traité dans :

SOCIABILITÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 3 847 mots

Dans le chapitre « Sociabilité et société globale »  : […] La grande tradition sociologique, lorsqu'elle a pris en compte la question des formes du lien social, s'est attachée à mettre en relation types de sociabilité et phases historiques, en y ajoutant généralement un système d'évaluation qui s'appuyait sur une philosophie de l'histoire. C'est vrai d' Auguste Comte et de sa division de l'histoire de l'humanité en trois âges. C'est vrai de Karl Marx qui […] Lire la suite

Pour citer l’article

« RIESMAN DAVID - (1909-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-riesman/